Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La controverse n'affectera pas la valeur de D'Angelo Russell

Le joueur étoile des Nets de Brooklyn a fait les manchettes récemment après avoir été arrêté à New York pour possession de cannabis. Il aurait caché la contrebande dans une canette de thé glacé en essayant de passer les douanes aériennes.

La marijuana a beau être légale dans plusieurs États aux USA, elle ne l’est pas à New York.

Des agents de la TSA ayant trouvé une quantité juste sous les 50 grammes de marijuana ont donc procédé à l’arrestation de Russell qui a été détenu à La Guardia avant d’être relâché, mercredi soir.

Cet incident n’aurait pas pu se produire à un pire moment pour D’Angelo puisqu’il devient agent libre sous restriction dans quelques mois. On croit donc que l’organisation des Nets pourrait maintenant hésiter à offrir un contrat maximum au jeune point guard après une telle erreur de jugement de sa part. Toutefois, Bryan Lewis du New York Post ne croit pas que la valeur de Russell ne baissera du tout.

« Malgré le fait qu’il ait reçu une convocation pour paraître en cours, Russel n’aura pas d’amende plus coûteuse que 100$ ou de suspension par la NBA. Et l’incident ne l’empêchera pas d’être un des arrières les plus recherchés sur le marché des joueurs autonomes, si le DG des Nets, Sean Marks, le laisse s’y rendre. » -Bryan Lewis

Dans une association comme la NBA, si ouverte d’esprit, sachant s’adapter aux changements du monde moderne, on s’attend à ce que la consommation du weed produise de moins en moins de conséquences. Puisque la drogue n’est plus illicite à plusieurs endroits aux États-Unis, les actions de D’Lo ne semblent peut-être pas aussi sévères qu’elles l’auraient blairé dans le passé. Cependant, la ligue est toujours contre l’utilisation des substances par les joueurs ou entraîneurs.

En tant qu’agent libre avec restriction, l’ancien Laker aura la chance d’explorer les offres soumises par les autres franchises de la NBA s’il le désire mais Brooklyn bénéfiecira de 48 heures pour égaler tout contrat.

Russell a moyenné 21.1 PTS, 3.9 REB et 7 AST par match pour la saison, le tout en convertissant 43,4% de ses tirs et 36,9% de l’arche à 3 points. Le gaucher a mené les Nets en séries pour la première fois depuis 2015 et a participé au Match des Étoiles, aussi sa première apparition.

Crédit Photo: Sarah Stier/Getty