Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

50% des nouveaux arbitres seront des femmes

Le commissaire de la NBA a toujours tenu l’intérêt de ses joueurs à cœur, ce qui lui a valu la reconnaissance de ses pairs. Pendant ses 5 ans au prestigieux poste, Silver s’est démarqué comme l’un des commissaires les plus progressistes que la NBA n’ait jamais connu et ses idéaux avant-gardistes ne cessent de plaire aux fans. Toutefois, ce ne sont pas tous ses propos qui font l’unanimité.

Lorsqu’on parle des arbitres de la NBA, la critique pleut chaque fois. Dans une association en plein changement, les officiels ont de plus en plus de difficulté à s’adapter au nouveau style de jeu périphérique qui réussit à exploiter chaque faille du système de réglementation. Dans une série comme celle opposant les Warriors aux Rockets, plusieurs réprimandaient les arbitres pour leur manque de rigueur et de constance d’un appel à l’autre, que ce soit les partisans sur les réseaux sociaux ou les joueurs en conférence de presse. Chris Paul et James Harden sont des exemples parfaits de cette insatisfaction, eux qui sont convaincus d’obtenir le bout le plus court du bâton lorsqu’il est question des coups de sifflets contre les Dubs.

Depuis quelques semaines, une guerre prend lentement de l’ampleur dans les coulisses de l’association, mais la reproche que les athlètes dirigent en direction des médiateurs est présente depuis des années.

Au lieu d’adresser cette situation, Adam Silver a fait l’annonce qu’il comptait engager plus de femmes pour arbitrer les matchs. En fait, sa vision inclue qu’un jour, la moitié des refs soient de sexe féminin. L’homme de 57 ans a aussi suggéré de même pour les postes d’entraîneurs, ce qui peut paraître comme un objectif lointain aux yeux des partisans.

Suite à ces annonces, certains fans à travers la ligue ont démontré un niveau d’appréciation concernant la déclaration. Par contre, l’écrasante majorité des réactions n’était pas en faveur, disons.

L’information s’est vite transformée en fiasco et la discussion concernant l’égalité des sexes est venue prendre la place des vrais enjeux. Adam Silver n’a pas libéré de commentaire depuis.

La NBA compte présentement deux femmes parmi ses officiels ainsi qu’une seule entraîneuse, Becky Hammon des Spurs.

Crédit Photo: Winslow Townson/AP