Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

The Process mis à la poubelle

Joel Embiid n’en a plus rien à foutre du Process. Après avoir été éliminé en sept parties par les Raptors de Toronto, hier soir, il a été questionné sur l’évolution du Process. Sa réponse : «Je me fiche complètement du Process.»

Le centre des 76ers de Philadelphie a également été sur le terrain pour 45 minutes, ce qui est son plus long temps de jeu en carrière en temps règlementaire.

Le Process signifie le processus auquel les 76ers ont dû faire face pour remonter dans le classement de la ligue. Cette expression a été grandement commercialisée par Embiid lui-même.  

Pas plus tard que lors de la saison 2015-2016, Phily avait une fiche de 10-72. Trois ans après, leur fiche est de 51-31, grâce aux jeunes Embiid et Ben Simmons et aux nombreuses acquisitions de l’équipe. 

La formation a complètement changé en trois ans. Le seul encore avec les Sixers est T.J. McConnell. Depuis, plusieurs bons joueurs se sont joints à l’équipe. On pense à Jimmy Butler, Tobias Harris et J.J. Redick.

Le problème est que ces trois derniers pourront quitter le bateau cet été, puisque leur contrat se termine.

Embiid a également parlé de cette fin tragique grâce au tir miraculeux de Kawhi Leonard.

« Perdre de cette façon. Ce dernier tir. Après une grosse bataille, j’avais le sentiment que nous avions une chance. Beaucoup de choses te passent par la tête. C’est nul. Je ne sais pas. Je n’arrive pas à l’expliquer. C’est dur. »

Crédit Photo: Elsa/Getty Images