Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un cri que Kawhi retenait depuis 2014

Il reste quatre secondes au match et c’est l’égalité entre les Raptors et les Sixers. Marc Gasol lance le ballon dans les mains de Kawhi Leonard, qui part à la recherche d’un endroit pour tirer.

Alors que le temps s’écoule, il n’a pas le choix : il tire. Le ballon bondit à trois reprises et tombe dans le panier.

Vous avez probablement vu la séquence, qui est sans aucun doute le plus grand moment de l’histoire des Raptors. Mais la revoici, car c’est impossible de trop la voir.

Pour une très rare fois, Kawhi a été émotif en criant pendant de longues secondes après avoir reçu ce tir à l’apparence impossible. Il s’agissait de la première fois de l’histoire de la NBA qu’un match #7 se décidait avec un buzzer-beater.

Ce cri était spécial, puisque selon ses propos d’après-match, c’était littéralement la première fois qu’il criait de cette façon depuis le championnat des Spurs de San Antonio en 2014. Il n’avait jamais été dans cette position auparavant et un flux d’émotion s’est échappé de son corps suite à ce moment historique.

41 points, 8 rebonds, 3 passes et 3 steals. Durant cette série contre les Sixers, Kawhi a inscrit 243 points, un sommet depuis Michael Jordan.

Maintenant, il est temps de se remettre de ses émotions. En 2001, Vince Carter ratait un tir qui avait le potentiel de mettre fin à la saison des 76ers pour envoyer les Raptors en Finale de l’Est, contre les Bucks. En 2019, le scénario était presque identique et Kawhi a réussi son tir.

Les Raptors ont donc rendez-vous avec les Bucks et Giannis Antetokounmpo mercredi soir.

Crédit photo : Frank Gunn/Canadian Press