Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Butler est confiant de sa valeur

Les 76ers de Philadelphie viennent tout juste de perdre leur place en séries éliminatoires mais Jimmy Butler pense déjà à son prochain contrat. Lors d’une conférence de presse lundi, après avoir discuté la défaite crève-cœur aux mains des Raptors, Jimmy esquivait certaines questions concernant son statut de joueur autonome qu’il affichera cet été. Il a tout de même terminé par craquer:

« Je pense que techniquement, on l’espère, j’aurai un contrat maximal, peu importe où je choisis d’aller. »

Butler a l’option de retourner jouer avec son club actuel l’an prochain pour 19,8M$ mais les attentes sont que le joueur étoile refusera cette alternative pour devenir agent libre et explorer les options qui se présenteront devant lui. Les 76ers peuvent aussi lui offrir une fiche contractuelle de 188M$ pour 5 ans alors que toute autre équipe ne peut que proposer un maximum de 4 ans et 141M$.

Plusieurs rumeurs voient le basketteur de 29 ans apporter ses talents ailleurs, comme à New-York, Brooklyn ou Los Angeles notamment, puisque ces organisations ont le prestige et l’espace salarial nécessaire afin d’accueillir Jimmy.

La façon dont Butler a étalé sa saison de 2018-2019 avec les Sixers peut indiquer, selon ses propos, qu’il n’était à Philadelphie que pour une escale rapide:

« Tant que tu joues dur, la ville t’aime et tant que tu donnes tout, c’est tout ce que les fans demandent. » a-t-il mentionné.

« C’était définitivement plaisant de rencontrer et d’interagir avec les partisans et les gens qui travaillent avec l’organisation. Ils on été absolument incroyables et exceptionnels. »

Organisation qui a payé cher pour ses services, elle a dû se débarrasser de joueurs d’importance comme Robert Covington et Dario Saric et les envoyer vers le Minnesota lorsqu’ils ont acquis Butler au travers d’un échange impliquant 5 joueurs. La transition en plein milieu de saison aurait pu être difficile mais le shooting guard a bénéficié d’un accueil chaleureux de la ville de l’amour fraternel et il en est reconnaissant.

La production offensive du All-Star récidiviste a connu une légère baisse à Philly lors de sa période d’adaptation mais il a ensuite affiché les excellentes moyennes de 19.4 PTS, 5.2 AST, 6 REB et 1.5 STL à travers 12 apparitions en séries. Il était le meilleur athlète des 76ers contre Toronto et, peu importe où son prochain chapitre débutera, ses aptitudes offensives et défensives seront les bienvenues.

Crédit Photo: CBS Sports