Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le mid-range: un tir défraîchi ?

C’est le pain et le beurre de Kawhi Leonard et de CJ McCollum dans les présentes séries. Demar DeRozan en a fait son arme de prédilection. Ce tir était si populaire il y a quelques années, mais avec la montée des tirs à 3 points, c’est un art qui se perd. A-t-il toujours sa place dans la NBA ?

C’est un débat qui existe depuis fort longtemps dans le monde du basketball. Le tir à mi-distance, mieux connu sous le nom de mid-range dans le jargon du basketteur. Un tir perfectionné par Michael Jordan, puis popularisé par le même joueur que plusieurs qualifient de meilleur de tous les temps. Dans le début des années 2000, il était encore un tir populaire, mais depuis l’arrivée d’un certain duo de joueurs à Golden State, les Splash Bros (Curry/Thompson), le nombre de tirs de cette distance à considérablement diminué.

Ces statistiques regroupent les années 2003-2004, jusqu’en 2018-2019. On peut apercevoir un changement drastique de situation. Les 3 points devenaient de plus en plus populaires vers la fin des années 2000, mais c’est cette décennie que le tir derrière le périmètre a complètement explosé en popularité.

Il faut remonter bien longtemps pour lister les meilleurs tireurs à cette distance. Il y a eu Michael Jordan, puis Allen Iverson, Kobe Bryant l’a aussi utilisé en ajoutant le fadeaway, Dwyane Wade a toujours été reconnu pour être un tireur aguerri de cette distance et finalement DeRozan nous la fait redécouvrir dans les dernières années.

Suite au match numéro 7 entre les Nuggets et les Blazers, plusieurs joueurs de la NBA se sont prononcés sur le fameux tir. Le débat sur Twitter est d’ailleurs relancé depuis le tir de Kawhi et la performance de CJ.

 Avec une tendance à la hausse concernant les tirs à 3 points, c’est à se poser la question si le mid-range ne vit pas ses derniers moments ? Par contre, on pourrait assister à une augmentation de ces tirs chez les forwards et les centers. Les joueurs de plus de 7 pieds commencent à développer un tir à mi-distance, comme Dirk l’a fait, tout au long de sa carrière.

Crédit photo: Andrew D. Bernstein