Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Darren Collison annonce sa retraite

Âgé de 31 ans, le meneur de jeu des Pacers de l’Indiana décide de prendre sa retraite du basketball professionnel. Il met un terme à sa carrière pour se concentrer sur sa religion, en effet, l’Américain est Témoin de Jéhovah.

Darren Collison a eu une carrière NBA rempli de succès, en dix saisons, il a joué pour les Hornets de la Nouvelle-Orléans, les Clippers de Los Angeles, Les Mavericks de Dallas, les Kings de Sacramento et finalement les Pacers de l’Indiana. Il a cumulé de bonnes statistiques en marquant 12,5 points par match et une moyenne de 5 passes par rencontre. Il a connu sa meilleure saison en 2014-2015 alors qu’il portait les couleurs des Kings, il réussissait un peu plus de 16 points par match en plus de 5,6 passes.

« Basketball has been my life since I was a child. I could never imagine finding anything that brings me more joy than I get from playing the game. While I still love basketball, I know there is something more important, which is my family and my faith. I am one of the Jehovah’s Witnesses and my faith means everything to me. I receive so much joy from volunteering to help others and participate in a worldwide ministry. The joy I feel is unmatched. »

«With that being said, I have decided to retire from the NBA.»

Dans cet extrait provenant directement de Darren Collison et trouvé sur le site The Undefeated, le nouveau retraité explique que le basketball fait partie de sa vie depuis qu »il est tout jeune et que rien ne lui apporte plus de joie que d’y jouer. Toutefois, la famille et ses croyances sont des choses plus importantes pour lui et il veut y consacrer sont temps. C’est la raison pour laquelle il annonce son retrait de la NBA.

Maintenant que les Pacers ont perdu leur partant pour le poste de meneur de jeu, ils voudront se trouver un remplaçant. Ricky Rubio en est un qui ferait bien du sens, sa vision du jeu se combinerait bien au jeu explosif de Victor Oladipo et il est joueur autonome cet été.

Crédit Photo: Forbes