L’avenir brille pour les Clippers

À cette heure de la journée, vous avez probablement déjà pris conscience de la décision de Kawhi Leonard concernant son futur au sein de la NBA.

L’annonce, faite par le vénérable Adrian Wojnarowski, a évidemment créé une onde de choc dans le monde du basketball. Surtout lorsqu’on prend en cosidération l’annonce qui a suivi, soit l’acquisition du joueur étoile Paul George via une transaction conclue auprès du Thunder d’Oklahoma City.

Partout, on voyait réagir les partisans de différentes formations, mais un point commun revenait dans chaque réaction: l’étonnement, voir la stupéfaction.

Cette journée met à coup sûr un point d’exclamation sur une saison morte dont on se rappelera longtemps.

Peut-être qu’après plusieurs longues années de déception, le venue de deux joueurs de ce calibre représenterait enfin la clé aux succès d’une équipe qui n’en a jamais connu.

N’ayant jamais remporté de championnat de leur histoire, il se pourrait bien que le premier vienne d’ici un an.

Si on considère Kawhi, George et le point guard Patrick Beverley, on constate aisément que la troupe de Doc Rivers constitue une force défensive qui a de quoi faire rougir les défensives adverses.

Néanmoins, le côté offensif n’est aucunement négligé, surtout si on ajoute le shooting guard Lou Williams et le power forward Montrezl Harrell, respectivement gagnant et nominé au titre de sixième homme de l’année, au mélange.

Il s’agit véritablement d’un renouveau pour une franchise qui n’aura dorénavant plus à évoluer dans l’ombre des Lakers à Los Angeles.

En effet, l’organisation qui croyait avoir assemblé l’effectif gagnant entre 2011 et 2017 n’a jamais pu dépasser la deuxième ronde des séries éliminatoires dans son histoire récente.

Si le Big 3 composé de Chris Paul, Blake Griffin et DeAndre Jordan semblait toujours imposant au cours de la saison régulière, il décevait toujours lorsque venait le temps de capitaliser.

Cette fois, Los Angeles peut, en sa première option, compter sur un joueur ayant à maintes reprises prouvé qu’il était un gagnant aguerri.

The Klaw a déjà remporté deux championnats de la NBA, étant chaque fois élu Joueur par Excellence des finales.

Pourrait-il répéter l’exploit, cette fois dans son état natal?

Crédit photo : NBA on TNT

Default image
William Thériault
Un vrai passionné du journalisme, William Thériault oeuvre dans plusieurs sphères médiatiques. Jeune et ambitieux, on peut le lire sur différentes plateformes et l'écouter à la radio.

Attitude Football Attitude Football