Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une organisation qui recommence à zéro suite à plusieurs échecs

C’est le 23 avril dernier que Damian Lillard a tourné une page dans l’histoire du Thunder d’Oklahoma City. Pour la première fois en onze ans, le meneur de jeu Russell Westbrook ne portera pas les couleurs de l’équipe de l’Oklahoma, organisation qui n’a pas su l’aider dans sa quête d’un championnat alors qu’ils ont perdu des vedettes comme Kevin Durant, James Harden et Paul George.

Comment en sont-ils arrivés là? Il faut se le demander en remarquant que leur ancien « Big 3 » composé de Russell Westbrook, Kevin Durant et James Harden marchait très bien avec un défenseur hors-pair en Serge Ibaka. Cette équipe remplie de talents s’est inclinée en finale en 2012 face à Miami et son duo de Lebron James et Dwyane Wade. Suite à cette magnifique saison, la débandade débute.

James Harden veut un contrat au salaire maximal, chose qu’il trouvera à Houston alors qu’il deviendra l’un des meilleurs joueurs de la ligue pour les saisons qui suivra. Le Thunder ne pouvait offrir mieux que 4 ans et 54 millions de dollars.

Kevin Durant a ensuite surpris tout le monde en joignant Stephen Curry et les Warriors de Golden State, alors qu’il s’agissait déjà de l’équipe à battre et possiblement la meilleure de tout les temps.

Entre temps, l’équipe s’est départie de Serge Ibaka dans un échange l’envoyant au Magic d’Orlando, recevant en retour Victor Oladipo et Domantas Sabonis. Savez-vous à quoi ont servi ces deux joueurs? Aller chercher Paul George des Pacers de l’Indiana.

Le Thunder se donne une autre chance de remporter un championnat en accueillant l’un des meilleurs joueurs de la ligue en Paul George pour accompagner un duo de force avec le coeur et le sang de l’équipe: Russell Westbrook. Un duo qui ne durera pas, après deux saisons ensemble, Paul George demande à être échangé aux Clippers de Los Angeles pour aller y rejoindre Kawhi Leonard qui venait tout juste de signer un contrat avec l’équipe californienne. Malgré sa loyauté au niveau extrême, le meneur de jeu de l’équipe depuis maintenant onze ans, Russell Westbrook en a vu assez et demande à être échangé pour relancer sa carrière et ses chances de gagner un championnat. Où abouti-t-il ? Aux Rockets de Houston où il renoue avec James Harden en échange de Chris Paul et deux choix de premières rondes entre autres.

C’est maintenant le temps d’une reconstruction complète en Oklahoma maintenant que littéralement toutes les pièces du puzzle sont partis. Une équipe qui aurait pu devenir une dynastie mais qui ne restera qu’un rêve à tout jamais. Du côté positif des choses, l’organisation a 15 choix de premières rondes dans les mains entre les saison 2020 et 2026. Nous savons tous qu’ils ont le nez pour les bons joueurs aux repêchages, force est d’admettre qu’il aurait été plaisant d’y aller à fond pour voir ce que les joueurs avaient à offrir en les faisant jouer ensemble un peu plus longtemps.