Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’ancien entraîneur du Jazz Jerry Sloan serait mourant

Atteint de démence et de parkinson, l’état de santé du légendaire entraîneur et membre du temple de la renommée Jerry Sloan se détériorerait.

Diagnostiqué en 2016, il a tenu à rendre son état public suite à une observation des symptômes reliés à sa maladie. Il a insisté qu’il ne désirait pas que le public se sente désolé pour lui.

Gordon Monson, du Salt Lake Tribune, s’est informé aupès d’une source proche de la famille de M.Sloan pour en savoir d’avantage sur sa condition et il a recu une triste réponse de trois mots:

« Il est mourant »

Monson ajoute que Sloan est limité autant physiquement que mentalement. Âgé de 77 ans, il a besoin d’assistance quotidiennement. De plus, il ne sera plus en mesure d’assister aux parties du Jazz de Utah auxquelles il avait l’habitube d’être.

Ayant été sélectionné au sein de l’équipe d’étoiles de la NBA deux fois alors qu’il portait les couleurs des Bulls, il a également fait partie des équipes All-Defensive à six reprises. Il est considéré comme l’un des joueurs les plus difficiles à jouer contre de son époque. Après sa retraite de joueur en 1976, il fut le premier joueur de l’histoire des Bulls à voir son numéro retiré.

Image result for jerry sloan playing

Comme entraîneur, il a fait ses débuts avec les Bulls comme adjoint au cours de la saison 1978-1979 avant d’être promu comme entraîneur-chef la saison suivante. Après 3 saisons à la barre des Bulls, il fut congédié. Entre 1985 et 1988, il a agi comme adjoint avec le Jazz avant d’obtenir le titre d’entraîneur-chef en 1988.

Demeurant à ce titre durant 23 saisons, son équipe a participé aux séries éliminatoires durant 15 saisons consécutives (1989-2003). Sloan est considéré comme l’un des meilleurs coachs de l’histoire de la NBA. Il figure quatrième pour le nombre de victoires en carrière avec 1221. Durant son parcours avec le Jazz, il a dirigé un des meilleurs duos de tous les temps en John Stockton et Karl Malone. Plus récemment, il a dirigé Deron Williams, Carlos Boozer, Andrei Kirilenko et Mehmet Okur qui ont tous participé au match des étoiles alors qu’ils jouaient pour lui.

Jerry Sloan fut intronisé au temple de la renommée en 2009. Il a terminé sa carrière d’entraîneur avec une fiche de 1221 victoires et 803 défaites. Participant aux NBA Finals à deux occasions, son équipe fut battue par Michael Jordan et les Bulls.

Comme joueur, il a maintenu une moyenne de 14.0 PTS, 7.4 REB et 2.2 STL.

Crédit photo: Focus on Sport/Getty Images