Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une année positive à venir pour les Hornets ?

Les Hornets ne vont nulle part depuis quelques années. Plusieurs mauvais contrats, des difficultés à se tailler une place en séries et de la difficulté à développer des jeunes joueurs. Par contre, Charlotte possède de bonnes recrues qui sont prêtes à prendre la relève en Caroline, mais ce sera pour quand ?

Depuis que les Hornets se nomment Hornets, leur meilleure position en fin de saison a été le 6e rang dans l’Est. Ils se sont inclinés au premier tour des éliminatoires face au Heat. En 5 saisons, ils ont accédé qu’une seule fois aux séries.

Voyons le côté positif de la chose maintenant. Les Hornets possèdent plusieurs jeunes joueurs qui pourraient se développer de façon intéressante dans les prochaines années. Malik Monk, Miles Bridges, P.J. Washington, Dwayne Bacon, Devonte Graham, Jalen McDaniels et les frères Martin. (Caleb et Cody)

Ces huits joueurs sont tous âgés de moins de 24 ans et ont tous un potentiel notable. Ils prendront en charge cette équipe lorsque les nombreux mauvais contrats prendront fin à Charlotte.

L’an prochain, les Hornets versent plus de 85 millions de dollars combinés à ces cinq joueurs : Nicolas Batum, Cody Zeller, Bismack Biyombo, Marvin Williams et Michael Kidd-Gilchrist. Il est pratiquement impossible d’avoir une équipe compétitive lorsque des contrats de ce genre sont accordés, surtout lorsque ces joueurs ne rendent pas leurs coéquipiers meilleurs…

À moins d’une éclosion de la jeune brigade, ou bien d’une année miracle de Terry Rozier, les Hornets seront vraisemblablement exclus des séries pour une 4e année consécutive. La bonne nouvelle dans leur cas, c’est que plusieurs de leurs mauvais contrats prennent fin après la saison qui suit.

1-Popovich reste prêt à toutes éventualités.