Gilbert Arenas croit savoir pourquoi Toronto n’est pas une destination populaire

L’ancien joueur vedette Gilbert Arenas a offert son point de vue quant aux raisons expliquant les difficultés des Raptors à signer des joueurs autonomes.

Selon Gilbert Arenas, ce n’est ni la température ni le taux de change qui compliquent la tâche des Raptors lors du marché des joueurs autonomes.

En effet, l’ancien point guard étoile a donné une explication intéressante par rapport aux obstacles qui mettent des bâtons dans les roues des Raptors :

« Il faut se rappeler que la plupart de ces jeunes proviennent de milieux défavorisés, que c’est là que leurs familles et amis vivent. Donc si je traverse dans un autre pays, mes amis et ma famille ne peuvent pas venir. Voilà notre vrai conflit : [ils] ne peuvent pas se rendre là-bas régulièrement, tandis qu’ils peuvent conduire jusqu’à Atlanta ou Chicago et suivre notre carrière. »

Arenas a poursuivi en parlant du dossier Kawhi, mentionnant que le fait de jouer devant sa mère était probablement bien plus important que l’argent et les championnats à ce point-ci dans sa carrière.

Celui que l’on surnomme l’Agent zéro a souvent fait des sorties publiques controversées, mais il faut dire qu’Arenas n’a pas tord cette fois. Nous savions tous que Kawhi souhaitait se rapprocher de sa famille, mais il est peut-être le temps de s’ouvrir les yeux sur le fait que plusieurs autres joueurs priorisent leur entourage au-delà de l’argent et des championnats.

1- Les Hornets suivent la tendance en ramenant l’uniforme vintage

2- Devin Booker ne veut rien savoir de se faire doubler dans un match amical d’été!

Default image
Manuel Villeneuve
Diplômé de l'Université de Sherbrooke et adepte de statistiques avancées, Manuel souhaite partager sa passion du sport ainsi que son amour pour la rédaction à travers des textes soignés et approfondis.

Attitude Football Attitude Football