Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Carmelo Anthony pourrait peut-être faire son retour aux Knicks

Même si cela ne fait que moins d’un an, il semble que Carmelo Anthony se cherche des preneurs dans la NBA depuis une décennie. À deux mois du début de la saison, Melo ne se retrouve toujours pas parmi aucun effectif, mais il y aurait des chances que son heure soit arrivée. Les Knicks tenaient ce matin un entraînement informel ou l’ancien visage de la franchise était sensé être présent.

Selon Jake Fisher, un reporter NBA, Anthony se serait joint à l’entraînement 5 contre 5 de l’équipe new-yorkaise à l’université de Columbia. Le collège de New York agit, depuis plusieurs années, comme un lieu de rassemblement estival pour les Knicks.

Hasheem Thabeet qui n’est plus dans la ligue depuis 2014, ferait aussi partie de la mêlée. Nous ne savons pas si des entraîneurs de l’organisation seront présents lors de la pratique afin de laisser la chance à Melo de se démarquer, mais c’est un bon endroit pour faire ses preuves. Contre les jeunes joueurs qui composent maintenant son ancienne équipe, l’ancien All-Star à multiples reprises pourrait envoyer un message clair aux Knicks, un message de rédemption.

La réunion ferait certainement le bonheur de plusieurs partisans dans la Grosse Pomme, si le small forward désire remplir un rôle différent. Effectivement, si Melo a de la difficulté à se faire considérer par un club de la NBA, c’est pour des raisons de conflits de rôle. L’homme de 35 ans a toujours été attribué la charge d’une superstar, tout au long de son illustre carrière. Le hic, c’est qu’il ne produit plus adéquatement à cette position et que son style de jeu isolé de mi-distance est adjugé désuet en 2019. S’il n’arrive pas à accepter une fonction moindre et à prendre de différentes habitudes, des scénarios problématiques de chimie pourraient faire surface dans le vestiaire de son équipe. C’est principalement ce que craignent les membres exécutifs de la ligue, puisque ses séjours avec le Thunder et les Rockets ont prouvé qu’il n’était pas prêt à prendre un pas de recul dans l’alignement.

On ne veut pas risquer une bonne chimie et un système de jeu efficace pour un joueur talentueux, certes, mais qui n’est pas capable d’avoir un rôle minime, comme en sortie de banc. Toutefois, les Knicks de New York sont présentement en mode expérimentation, avec un noyau d’athlètes quelque peu aléatoire. Un pari avec Carmelo Anthony pourrait porter fruit s’il accepte d’être un « role-player ». Si le tout ne fonctionne pas, la franchise ne peut pas être en position bien plus fâcheuse qu’elle ne l’est déjà.

L’ancienne vedette du Madison Square Garden pourrait donc connaître une réunion inusitée avec New York et l’histoire serait certaine d’ajouter du piquant à une saison des Knickerbockers qui s’annonçait plutôt morne.

En 7 ans avec les Knicks, Anthony a moyenné 24.7 PTS, 7 REB et 3.2 AST.

1 – Enes Kanter préfère Kemba à Kyrie:

2 – Lebron sort sa nouvelle gamme de chaussures: