Duncan Robinson : le tireur caché

Connaissez-vous Duncan Robinson du Heat de Miami ? Peut-être pas. Le small forward en est à sa première saison complète dans la NBA et il n’a pas été repêché. Pourtant, il est un des meilleurs tireurs de la ligue.

L’analyste à ESPN, Jeff Van Gundy, lui prédisait une victoire à la compétition de trois points cette année, s’il y participe bien sûr. C’est ce qu’il disait mercredi, alors que le Heat affrontait les 76ers.

On peut dire que Robinson a mangé ses croutes pour se rendre jusqu’en NBA. Il a commencé sa carrière collégiale en Division III à Williams College. Durant son année freshman, le joueur originaire de York a été élu recrue de l’année de la Division III. Il a également établi le record de son équipe pour le plus grand nombre de minutes jouées en une saison et il est aussi le premier à marquer plus de 500 points en une campagne.

Après cette année de succès où Williams a participé à la finale du championnat de la NCAA, Robinson s’est joint à Michigan dans la Division I. Il est le premier joueur à passer de la Division III à la Division I avec une bourse complète. 

Ses trois années à Michigan lui ont permis de terminer quatrième pour le plus grand nombre de trois points réussis dans l’histoire de l’école. Il est aussi au troisième rang de la conférence Big Ten pour le pourcentage de trois points réussis.

Duncan Robinson à Michigan. Photo: Robin Buckson, Detroit News

Après quatre belles années au collège, le tireur d’élite s’est déclaré admissible pour le repêchage 2018 de la NBA. Après avoir été ignoré lors de cette soirée, il a signé un contrat à deux volets avec le Heat. 

Il a passé la majeure partie de la saison 2018-2019 dans la G League avec le Skyforce de Sioux Falls. Lors des 33 parties dans cette ligue, il a terminé deuxième pour le nombre de trois points réussis et le pourcentage de trois points réussis. Ses 157 triplés en une saison sont un record de franchise, ainsi que son 48,5 % de réussite derrière l’arche. 

Miami lui a finalement offert un contrat de trois ans en 2019. C’est un vrai bijou que les dépisteurs du Heat ont déniché. Cette saison, le joueur de 25 ans est 8e pour le nombre total de trois points réussis, 11e pour le pourcentage de réussite de ce genre de tir et 12e pour la moyenne de trois points réussis par matchs. Tout ça en seulement 27,7 minutes par rencontre.

Il ne serait donc pas surprenant de le voir dans la compétition de trois points en février. Le Heat a encore frappé le gros lot.

Image par défaut
Charles Fontaine
Publications: 192