Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lakers-Clippers : deux expériences différentes au même endroit

J’ai eu la chance de passer près d’une semaine dans le sud de la Californie durant mes vacances du temps des Fêtes. Je n’avais pas le choix de passer par le Staples Center pour aller voir mes Cavaliers de Cleveland qui affrontaient deux puissances de l’Ouest. Sans surprise, deux défaites pour mes favoris, mais ce n’est pas ce à quoi j’ai le plus porté attention lors de mes visites. Ce sont les différences présentes entre la visite pour le match des Lakers et celui des Clippers qui m’ont frappé. 

Les Lakers ont une façon sobre de présenter les matchs qui ne déçoit pas. Un annonceur à la voix grave qui ne fait pas dans l’originalité. Une tradition qui semble se préserver d’année en année puisque celle-ci est un succès depuis des décennies. Les Laker Girls, les spectateurs en veston-cravate, ainsi que plusieurs jeunes qui ne souhaitent qu’observer leur idole, LeBron James. 

La sécurité habillée de façon propre, des vedettes à ne plus pouvoir les compter, ainsi que des billets loin d’être abordables. C’est ça les Lakers de Los Angeles. C’est une recette qui fonctionne depuis plusieurs années et qui ne changera vraisemblablement pas. L’histoire de cette équipe la pousse à garder les traditions à travers les années. Peut-on vraiment les blâmer ? 

Du côté des Clippers, c’est une expérience rafraîchissante qui attend le partisan. Des billets à moins de 10 dollars américains dans les hauteurs du Staples Center, une promotion de la musique de la côte ouest, ainsi qu’un trio d’animateurs de foule jeune et dynamique. Un annonceur plus enjoué que la veille, des concours dans la foule, des tirages, etc. En d’autres mots, l’ambiance est beaucoup plus survoltée tout au long du match chez les Clippers. On mise sur une expérience renouvelée puisque la franchise n’a pas de bases historiques sur lesquelles se poser. 

Les arrivées de Kawhi et de Paul George ont attiré un tout nouveau groupe de partisans, et c’est exactement ceux que l’on tente d’amuser soir après soir. Des effets sonores lors d’un tir de 3 points, d’un dunk, ou bien d’un revirement des visiteurs, c’est aussi ça les Clippers. Autrement dit, on vise une clientèle plus jeune qui pourra suivre l’équipe durant de nombreuses années.

Je n’ai pas préféré une soirée plus que l’autre, mais ce sont deux expériences complètement différentes qui méritent d’être vécues. La tradition des Lakers, ou bien le côté rafraîchissant des Clippers ? C’est à vous de choisir…