Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un quatuor de matchs magistraux pour Terence Davis

En tant que joueur de la NBA, une étape importante de la carrière de tout jeune athlète est de faire connaître son nom par les partisans d’autres parts dans la NBA, outre les fans de sa propre concession. Pour se faire, cette escale est souvent accompagnée d’un surnom. Pour Terence Davis II, alias TD2, ce palier a finalement été franchi et grâce à des performances resplendissantes, son statut est en voie de changer.

Les prouesses de Davis commencent à faire de l’écho qui se répand partout sur la planète NBA.

Malgré son statut d’oublié au match des « Rising Stars », Terence ne cesse de propager son nom un peu partout. Maintenant, les formations adverses doivent se préparer à contrer son jeu périphérique et à le voiler d’un défenseur rapide afin de compenser pour ses coupures au panier et son athlétisme impressionnant.

Oui, les schémas défensifs des adversaires doivent désormais inclure Davis, mais ça ne l’empêche pas de connaître un séquence de 4 matchs enflammée. Le jeune guard du Mississippi pourrait peut-être même décrocher le titre de joueur de la semaine dans la conférence de l’Est avec une pelletée de victoires signée à son nom.

En 27 minutes de jeu durant cette période de 4 joutes, TD2 a maintenu les moyennes de 19.8 PTS, 5.8 REB, 1.3 AST, 1 STL et seulement 1.3 revirement de ballon par match. Ce qui saute le plus aux yeux, cependant, ce sont ses pourcentages de tir. Il lance le triplé extérieur avec une efficacité de 60.7% et convertit le total de ses tirs à 60%.

Voici les statistiques des dernières rencontres du gradué d’Ole Miss :

  • 8 février 2020 vs Nets : 20 PTS, 8 REB, 1 AST, -8 +/-
  • 7 février 2020 @ Pacers : 17 PTS, 8 REB, 2 AST, +7 +/-
  • 5 février 2020 vs Pacers : 11 PTS, 3 REB, 1 AST, +11 +/-
  • 2 février vs Bulls : 31 PTS, 4 REB, 1 AST, +18 +/-

Le jeune manieur de ballon oublié au repêchage continue de prouver qu’il a sa place parmi les plus grands basketteurs au monde en contribuant à une séquence historique de 14 victoires consécutives des Raptors, un record de franchise. Une énorme part du crédit doit aussi revenir à l’équipe de recruteurs de l’organisation torontoise ainsi qu’à l’unité de développement des joueurs.

Les Raptors se mesureront face aux Timberwolves du Minnesota le lundi 10 février afin de tenter d’atteindre les 15 victoires consécutives.