Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Raptors peuvent-ils dépasser les Lakers?

Lorsque la séquence victorieuse des Raptors a commencé, la formation de Nick Nurse possédait une fiche de 25 victoires et 14 défaites. Un mois plus tard, Toronto se retrouve au quatrième rang du classement général avec une fiche de 39 victoires et 14 défaites. Un bond absolument ridicule qui a donné un boost important à la saison de l’équipe. Mais à quel point les Raptors peuvent-ils en profiter et se hisser plus haut au classement?

Voici le classement en date d’aujourd’hui :

Les Bucks se retrouvent beaucoup trop loins des Raptors pour qu’ils puissent être dépassés. En vérité, Milwaukee pourrait très bien terminé la saison avec 70 victoires, soit en n’ayant perdu que 12 rencontres. Les Raps en ont déjà perdu 14. Il faudrait donc un miracle pour que ce soit réalisable.

Par contre, les Lakers ne sont pas aussi stables et pourraient très bien être dépassés. La deuxième position est accessible et une séquence difficile du Lakeshow pourrait certainement ouvrir la porte aux Raps.

À court terme? Pas nécessairement.

Les Lakers affronteront les Suns, les Nuggets, les Grizzlies, les Celtics et les Pelicans au cours de leurs cinq prochains matchs. En considérant que l’équipe de Frank Vogel a de la difficulté contre les meilleures équipes du circuit, on peut évaluer l’hypothèse qu’ils perdraient deux de ces cinq matchs.

Dans cette situation, les Raptors auraient à gagner leurs cinq prochains matchs, incluant un duel contre les puissants Bucks. S’ils perdent l’une de ces joutes, ils auraient toujours une fiche moins efficace que celle des Lakers.

Par contre, entre le 3 et le 18 mars, les Lakers auront une séquence qui s’annonce comme tout un challenge. Ils affronteront…

  • 76ers (3 mars)
  • Bucks (6 mars)
  • Clippers (8 mars)
  • Nets (10 mars)
  • Rockets (12 mars)
  • Nuggets (15 mars)
  • Jazz (16 mars)
  • Jazz (18 mars)

Le duel du 24 mars entre les Lakers et les Raptors sera donc important. À ce moment-là, dépendant du rendement des deux clubs, le classement pourrait être altéré. Par contre, avant ce match, les Raps vivront eux aussi un défi, affrontant les 76ers, Nuggets, Celtics et Lakers dans une période de quatre rencontres.

Le plus gros défi sera toutefois un back-to-back contre les Bucks, au début du mois d’avril.

Ce ne sera pas facile, mais la deuxième place est atteignable.

– Il y en a de plus en plus.

– Dame domine, rien de moins.

– Un Ottavien honoré.