Raptors-Timberwolves : Une 15ème historique

Il y avait beaucoup en jeu pour les deux formations ce soir au Scotiabank Center. Les Timberwolves du Minnesota (16-35) accueillent D’Angelo Russell qui portera leur maillot pour la première fois. Pour les Raptors (39-14), on tente de récolter une 15ème victoire de suite, afin de prolonger le record de franchise.

Le défi en était un de taille pour les hommes de Nick Nurse qui ont dû prendre le small ball au sérieux en l’absence de Serge Ibaka (malade) et de Marc Gasol (ischio-jambier) pour supporter le centre. Heureusement, Kyle Lowry était de retour après une joute d’absence, lui qui s’était blessé au cou la semaine dernière face à l’escouade de l’Indiana.

De plus, le challenge ne s’arrêtait pas là. D’Angelo Russell ainsi que 6 autres nouveaux visages faisaient partie de l’alignement des T-Wolves qui ont été plus qu’actif à la date limite. C’était donc un casse-tête pour Nick Nurse et ses entraîneurs de construire un schéma pour contrer l’effectif adversaire totalement renouvelé.

Tout de même, le premier quart s’est bien déroulé chez les hôtes. Les deux point guards partants des côtés opposés, D’Angelo Russell et Kyle Lowry, ont bien fait lors des 12 premières minutes. Lowry ajoute 14 points et 4 passes au tableau et D’Lo a 9 points et 3 passes.

L’histoire du premier quart-temps s’écrivait au périmètre, avec des 3 points à profusion. Se construisant une avance de 9-2 après quelques minutes, puis 16-7, Toronto avait déjà accumulé 27 points après seulement 6 minutes de jeu. Ça se termine 40-36 pour le We the North qui a réussi ses tirs extérieurs à 78% (7/9).

Ryan Saunders, entraîneur-chef du Minnesota, a tenté d’y aller avec un alignement secondaire à saveur différente pour faire face à l’excellente deuxième unité des Raptors en début de quart.

Il lance Jordan McLaughlin, Jarrett Culver, Malik Beasley, Juancho Hernangomez et Naz Reid sur le terrain. Prenant avantage de ce mélange à saveur aléatoire, VanVleet domine les premières minutes. Il marque 9 points en 5 minutes.

Malgré la décharge de Freddy, un manque de protection intérieure empêche les champions en titre d’enchaîner plusieurs possessions défensives de qualité.

Une série de revirements de Siakam et Terence Davis permet à la concession de Minneapolis de soutirer l’avance – une de 5 points – avec 5 minutes à faire à la mi-temps.

Cet écart a vacillé pour le reste de la période, mais les Raptors n’ont pas perdu le contrôle grâce à la création offensive de Lowry et de Fred VanVleet ainsi que quelques lancers opportuns de l’arche de la part de Spicy P.

Malgré les 14 revirements de ballons torontois, les hommes de Nick Nurse ressortent du gouffre et réduisent l’écart à un unique point en se rendant aux vestiaires où Nurse aura beaucoup d’ajustements défensifs à communiquer.

Après une quinzaine de minutes de repos, le thème est le même. Beaucoup de paniers, peu de défensive. Néanmoins, le 5 partant des Raps, principalement OG Anunoby, fait sentir sa présence près de l’anneau.

Ça ne prend que quelques vols de ballons et quelques rebonds offensifs favorables pour que le vent ne revienne en faveur des Raptors qui récupèrent une avance de 6 points suite à 2 tirs périphériques des forwards, OG et Pascal.

L’All-Star à 6 reprises, Kyle Lowry, ainsi qu’Anunoby et Siakam, débuteront le dernier quart avec 20 points ou plus. Pour leur part, Hollis-Jefferson et le meneur Fred VanVleet cumulent 19 points et 13 points respectivement.

Connaissant 12 incroyables minutes au 3ème, OG et son double-double était l’instrument principal de la remontée des siens, qui amorceront la dernière portion du match avec 12 points de plus que les Wolves relookés.

Un coach’s challenge en faveur de l’équipe à domicile teinte le début de quart. Par la suite, le momentum des Raptors commençait à sembler indomptable pour Karl-Anthony Towns et sa troupe. Ce dernier connait des difficultés dans la clé et quelques blocs de Siakam et une poignée de steals sont suffisants pour faire perdre son aise à l’adversaire.

Même des appels douteux des arbitres ne sont pas suffisants pour ralentir Toronto qui mène par 11 points avec 5 minutes au cadran. Finalement, c’est le Camerounais qui cloue le cercueil de Minnesota avec une performance complètement folle.

P Skills ramasse les points à la pelletée pour se retrouver au-dessus du seuil des 30 points pour sa 13ème fois en carrière, avec 6 de ses triplés de convertis sur 8 essais. De son côté, ce n’était pas un mauvais match non plus pour OG qui bat son record total de points pour un match avec un nouveau career-high de 25.

Marquant l’histoire à nouveau, les champions de la NBA ajoutent une 15ème victoire en surfant sur une séquence magistrale. Elle représente la meilleure de l’histoire du sport canadien. Ils gâchent les débuts de D’Lo dans les couleurs des Timberwolves et l’effort collectif en l’absence d’Ibaka et Gasol a été indispensable. Marque finale : 137-126

Joueur du match des Timberwolves :

  • Karl-Anthony Towns (23 PTS, 10 REB, 7 AST)

Joueurs du match des Raptors :

  • Pascal Siakam (34 PTS, 6 REB, 5 AST, 6/8 3PT)
  • OG Anunoby (25 PTS, 12 REB, 3 STL)
  • Kyle Lowry (27 PTS, 7 REB, 11 AST)
  • Rondae Hollis-Jefferson (21 PTS, 6 REB, 3 STL)
Default image
Liam Houde
Liam est étudiant en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son but principal est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément important de la culture.

Attitude Football Attitude Football