Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rudy Gobert repense à son parcours

Le succès qu’a connu le Jazz de l’Utah est attribué en grande partie au pivot étoile de l’équipe, qui est toujours émerveillé par ce qu’il a réussi à accomplir. Juste avant d’entrer sur le terrain du United Center de Chicago pour y disputer son premier Match des étoiles, Rudy Gobert s’est assis avec Shams Charania de The Athletic pour revoir ce qui l’a mené à ce niveau.

Même avec 2 titres de Joueur Défensif par excellence de l’année sous sa ceinture, le centre français a encore un potentiel supérieur à atteindre. À 27 ans, il semble que Rudy peut toujours améliorer une panoplie d’aspects de son jeu.

Passant par le 27ème rang du repêchage de 2013, peu s’attendaient à voir une amélioration aussi fulgurante du membre du Jazz, année après année. Il n’avait même pas réussi à faire l’équipe nationale de France à ses 16 ans et aujourd’hui peut se considérer comme un All-Star de la NBA (finalement).

« Lorsqu’on est repêché au 27ème rang, on est considéré comme un gars qui sera un joueur de rotation, au mieux. »

– Rudy Gobert

Le centre de l’Utah accorde tout le crédit à son éthique de travail, les heures de dure labeur qu’il a dû subir ainsi que la qualité de l’organisation du Jazz de l’Utah.

C’est donc un discours qui ressemble à celui de plusieurs que Gobert a emprunté. Toutefois, s’il est aussi redondant, c’est parce que le travail acharné porte bel et bien ses fruits.

Rudy n’est qu’un des exemples parmi une foule de jeunes athlètes du circuit qui doivent leur succès à leur acharnement et leur désir. Le parcours du pivot de 7 pieds de la France jusqu’au Match des étoiles en est un des plus inspirants.

En 2019-2020, le numéro 27 récolte 15.6 PTS, 14.6 REB, 1.5 AST et 1.9 BLK pour la formation du Jazz qui surfe sur une bonne séquence depuis le nouveau calendrier.