Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

49 points, sommet en carrière : Embiid brille en l’absence de Simmons

Nous avons appris au cours des derniers jours que Ben Simmons pourrait être absent pour une longue période de temps, embêté par une blessure au dos. Ainsi, les Sixers perdent un gros morceau dans leur quête vers l’avantage du terrain en première ronde. Sur leur chemin se dressent les Celtics et le Heat, qui occupent présentement les 3e et 4e positions de l’Est – les Raptors sont trop loins et ne devraient pas glisser plus bas que le 3e rang. Dans le cadre du premier match de la formation sans son meneur, Joel Embiid a explosé pour un sommet en carrière.

49 points, 14 rebonds, 3 passes, 3 vols, 1 bloc. Le Camerounais est passé très près de devenir le premier joueur de l’histoire de son pays à inscrire 50 points en un seul match.

C’est un lancer du centre-ville qui lui a offert son 49e point du match, et Embiid a célébré à sa façon :

C’est une victoire aisée de 17 points contre les Hawks de Trae Young, qui n’ont rien pu faire contre la forme primaire du gros centre.

Mais voilà le problème. Certains diront que Embiid agit de façon très cocky contre l’une des pires équipes de la NBA… alors qu’il n’avait pas du tout la même énergie contre Giannis et les Bucks, qui n’ont fait qu’une bouchée de son équipe quelques jours auparavant. Et ça, c’est après s’être proclamé meilleur joueur au monde…

Lors de ses deux derniers matchs contre les Bucks, Embiid a réussi 11 de ses 44 lancers.

Il y a une leçon à apprendre là-dedans.