Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vanessa Bryant lance une poursuite de négligence criminelle

Vanessa Bryant a offert à la planète un superbe discours à propos de son mari et de sa fille, hier. Toujours secouée par la mort de ses deux proches, la veuve de Kobe Bryant était évidemment émotive et s’est concentrée sur la célébration de la vie de Kobe et Gigi.

Mais dans les coulisses, ça brasse. Vanessa a lancé une poursuite de négligence criminelle contre la compagnie d’hélicoptères qui opérait l’engin dans lequel son mari a péri, le 26 janvier dernier. Ses avocats ont intenté une poursuite contre Island Express sous prétexte que le pilote, Ara Zobayan, a été négligent.

« Island Express Helicopters a autorisé, dirigé et/ou permis un vol en ayant la compréhension totale que l’hélicoptère volait dans des conditions météorologiques non-sécuritaires. »

La plainte affirme que le pilote de longue date de Kobe est directement responsable pour l’accident, et que la compagnie est responsable pour ses actions. Les spécialistes ont déterminé qu’il n’y avait eu aucun problème mécanique qui puisse avoir causé l’accident.

Les accusations qui sont portées envers lui parlent de plusieurs gestes de négligence, incluant le fait de ne pas avoir annulé le vol, ne pas avoir analysé et jugé de la météo de façon sécuritaire ainsi que l’incapacité à garder une distance entre les obstacles naturels et l’hélicoptère.

Le montant réclamé n’a pas été spécifié.

Dans les documents de courts, il est spécifié que le pilote avait été mêlé à une histoire de vol dans de mauvaises conditions en 2015, et que Island Express l’avait engagé en connaissance de cause, sans toutefois prendre les mesures nécessaires pour que ça ne se reproduise pas. Voilà la négligence de la compagnie en tant que telle.