Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Raptors-Kings : Les guards partants font de la magie

Ces sont des Kings (28-35) affamés que les Raptors (44-18) ont visité ce soir à Sacramento. Les jeunes hommes de Luke Walton se retrouvent présentement au 9ème rang de la conférence de l’Ouest, seulement 3,5 joutes derrières les Grizzlies. Il va sans dire que chaque victoire compte pour Sacramento. Les Raptors, eux, complétaient le 4ème match d’une longue épopée sur la route en territoire hostile à l’Ouest. Heureusement pour Nick Nurse, Marc Gasol est finalement de retour dans l’alignement après une absence de 15 parties.

1er Quart

C’est un bon départ pour la franchise en visite qui a opté pour Ibaka au poste de centre partant plutôt que Marc Gasol. Un dunk spectaculaire de la part de Norman Powell ajoute un point d’exclamation à une séquence de 7 points rapides obtenus en transition par les Raptors.

L’offense arrive aisément pour la troupe de Nick Nurse, qui continue d’utiliser le jeu de transition à son avantage. Tout le monde court pour Toronto et cet effort se traduit directement en points, comme cet alleyoop tonitruant du binôme Powell-Siakam.

De l’autre côté du ballon, des possessions défensives de qualité, notamment d’Ibaka, permettent aux champions en titre de creuser un gouffre de 10 points avec 4 minutes à jouer au premier quart. Toutefois, une explosion rapide de paniers, signée Buddy Hield et Nemanja Bjelica, ramène les hôtes dans la joute.

Les Raptors n’arrivent pas à convertir 9 tirs d’affilée pour terminer le quart à égalité avec l’opposant 22-22. C’est Ibaka qui mène dans le tableau des Raptors avec 10 points et 3 rebonds alors que Bjelica et Hield ont tous deux 8 points de l’autre côté.

2ème Quart

Avec le vent dans les voiles, Sacramento profite du momentum offensif de la fin du premier segment de 12 minutes pour prendre l’avance. Luke Walton décide d’envoyer Alex Len pour remplir la fonction de pivot, ce qui porte ses fruits. Ce dernier obtient plusieurs rebonds offensifs aux dépens de Rondae Hollis-Jefferson.

Len et ses 10 points propulsent les Kings vers une avance qui ne rétrécit pas de sitôt, la différence stagne à environ 4 points pour plusieurs minutes. Marc Gasol n’a toujours pas récolté de panier après 10 minutes de jeu à sa première demie de basketball depuis le 28 janvier.

C’est grâce à Kyle Lowry et ses 11 points ainsi qu’aux prouesses de Norm au deuxième quart que les Raps réussissent à reprendre les devants.

Malgré 11 points importants de Alex Len dans la clé, ainsi qu’un effort de qualité de la part de Bjelica, les Kings laissent leurs adversaires revenir dans le match et tirent de l’arrière par un seul point avant de retourner aux vestiaires, Raptors 51-50 Kings.

3ème Quart

Une belle séquence de la concession de la Ville Reine lui offre une avance de 9 points après 4 minutes suivant l’amorce de la deuxième moitié. Norman Powell était en feu ce soir, enlignant les layups, les triples et les dunks.

Gasol obtient finalement ses trois premiers points depuis son retour pour retrouver son rythme à la toute fin du troisième quart-temps. Bazemore et Len sont des facteurs importants pour Sacramento en sortie de banc, mais ce n’est pas assez pour réduire l’écart à moins de 4 points avant de débuter la toute dernière portion de joute. On commence la quatrième période 78-74.

4ème Quart

Après une minute et demie de basketball, un dunk puissant de Kent Bazemore, un bloc de Bjelica et un joli tir de De’Aaron Fox surprennent le We the North. Fox mène sa troupe en se procurant une légère avance de 3 points.

Cependant, ça ne prend pas de temps avant que le meneur des Raps enchaîne 7 points rapides pour reprendre les devants. Le leader de Toronto accumule 24 points pour forcer un autre temps mort de Luke Walton.

Malgré un effort médiocre des joueurs de deuxième unité pour Nurse, les partants gardent l’équipe dans le match. Un haut taux de tirs à trois points a aussi été l’une des clés permettant aux Raptors de rester compétitifs sur la route. Avec 7 minutes restantes au cadran, c’est déjà un total de 15 triplés affichés au tableau pour Toronto.

Néanmoins, les jeunes Kings ont encore de la fougue et comptent profiter de l’avantage du domicile. Ça ne prend que 2 minutes et une foule nouvellement éveillée pour égaliser le tout, 94 points partout avec 5 minutes à faire.

Les deux clubs s’échangent ensuite dunks et 3 points pour livrer un combat très serré en fin de route. De’Aaron Fox s’enflamme soudainement lorsque ça importe le plus et en l’espace de secondes, on est à égalité 111-111 avec seulement 34 secondes au cadran.

Dans ces moments clutch, c’est dans les mains de Siakam que le ballon se retrouve pour tenter d’y aller le tout pour le tout. Le Camerounais prouve à nouveau qu’il est digne de confiance en fin de match, en situation d’isolation tout comme à la ligne des lancers francs. Le partant du Match des étoiles accumule 8 points d’affilée pour clore la rencontre.

Ça ne prend que quelques lancers francs combinés de rebonds cruciaux pour mettre le clou dans le cercueil des Kings. Les Raptors en volent une autre lors de leur voyage à l’Ouest, mais celle-ci n’était pas facile.

Lowry, Powell et Siakam ont été géniaux sur le terrain pour combler le manque de productivité de la part des joueurs de rotation. Marc Gasol ne récolte que 3 points, 2 passes et 2 rebonds en 16 minutes allouées à son retour.

Les champions en titre ajoutent maintenant une 45ème victoire à leur fiche avant de prendre la route de l’Utah où ils mettront un terme à ce roadtrip de 5 parties demain, contre le Jazz.

Marque finale : 118-113

Joueur du match des Kings : De’Aaron Fox (28 PTS, 4 REB, 4 AST)

Joueur du match des Raptors : Norman Powell (31 PTS, 2 REB, 5 AST, 2 STL)