Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DeMar DeRozan: Kyle Lowry est le meilleur joueur de l’histoire des Raptors

Mercredi dernier, Kyle Lowry célébrait son 34e anniversaire. DeMar DeRozan en a profité pour honorer son bon ami pendant une vidéo en direct sur Instagram accompagné de Nate Robinson. DeMar a déclaré qu’il voyait Kyle comme le meilleur joueur de l’histoire des Raptors. 

Bien entendu, DeRozan et Lowry sont très proches, mais l’opinion du joueur des Spurs ne devrait pas créer beaucoup de controverse puisque de nombreux partisans sont du même avis que lui. Quelques noms refont souvent surface dans cette conversation dont Vince Carter, DeMar DeRozan, Kawhi Leonard, Chris Bosh et Kyle Lowry. Au bout du compte, qui est véritablement le meilleur athlète à avoir porté le maillot de la franchise torontoise?

Les candidats

Dans les 25 ans d’existence des Raptors, peu d’individus ont laissé leur marque autant que Vince Carter. Repêché en 1998, le guard athlétique est arrivé à Toronto dans la 3e année de l’équipe. Son moment le plus mémorable est sans doute sa performance légendaire lors du Slam Dunk Contest de 2000. Il a complètement épaté la galerie avec des dunks jamais vus auparavant. De plus, il a réussi à apporter les Raps au deuxième tour des séries pour la première fois de leur histoire avant de perdre contre Allen Iverson et les 76ers en 7 matchs. La façon dont il a quitté T-dot n’a toutefois pas plu à la majorité des partisans. 

Pour sa part, Chris Bosh était le visage de la franchise pendant de nombreuses années. Après le départ de Carter, il a pris le flambeau et a tenté de garder le club compétitif. Après quelques apparitions au match des étoiles ainsi qu’en séries, mais sans accéder au deuxième tour, CB a lui aussi laissé un goût amer dans la bouche des partisans lorsqu’il a quitté Toronto pour rejoindre le Heat accompagné de Dwyane Wade et LeBron James.

Pendant sa seule saison avec l’organisation, Kawhi Leonard était un véritable leader. Même s’il est toujours calme et plutôt silencieux, le Boardman mène par ses actions et non par ses dires. Son attitude de vainqueur s’est imprégnée sur tous ses coéquipiers. Très peu lui en veulent d’avoir quitté les Raptors puisqu’il a aidé l’équipe à gagner son premier championnat. Il restera à jamais une figure mythique aux yeux des partisans, mais avec seulement une campagne passée à Toronto, il est difficile de le proclamer le meilleur joueur de l’histoire de la franchise.

Dans son temps à Toronto, DeMar DeRozan a redonné de la crédibilité aux Raptors. En 9 campagnes, l’homme originaire de Compton a été nommé au match des étoiles à quatre reprises en plus de faire partie de l’une des trois équipes All-NBA deux fois. Il est de loin le meilleur marqueur de l’histoire de la franchise avec 13 296 points. Deebo a aidé les Raps à accéder à la finale de l’Est en 2016, mais le manque de succès face à LeBron et les Cavaliers en séries année après année a certainement laissé une tache sur son résumé.

Kyle Lowry est sans doute l’un des point guards les plus sous-estimés de la NBA. Il figure parmi les 10 meilleurs joueurs à sa position saison après saison. En 8 années avec Toronto, K Low a été nommé au match des étoiles 6 fois consécutives, incluant cette saison, en plus d’avoir fait partie d’une des 3 équipes All-NBA une fois. Il mène quelques catégories en matière de statistiques pour les Raptors. Aucun joueur de l’histoire des Raptors n’a réussi à accumuler autant de passes décisives que lui ou même à convertir autant de tirs derrière la ligne de 3 points. La cerise sur le sundae pour l’homme de Philly est évidemment le championnat qu’il a remporté la saison dernière.

Si l’on considère sa longévité avec l’équipe, son championnat et ses nombreuses participations au match des étoiles, il est difficile de ne pas placer Lowry au sommet de la liste des meilleurs joueurs de l’histoire des Raptors. Par ailleurs, il ne serait pas étonnant de le voir un jour intronisé au Temple de la renommée. 

1- Une très bonne nouvelle:

2- Joel Embiid laisse les problèmes de côté et envoie un message de soutien à Karl-Anthony Towns:

3- Un nouveau débat: