Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les meilleurs films de basketball à vous mettre sous la dent

Il y a de cela 28 ans aujourd’hui, la comédie sportive désormais classique White Men Can’t Jump, mettant en vedette Wesley Snipes et Woody Harrelson, paraissait au grand écran.

Comme c’est un film de basketball qui est désormais connu par la plupart des amateurs et qui se classe parmi les meilleurs en son genre, voici quelques suggestions de films de basket à vous mettre sous la dent, question de vous occuper durant la quarantaine ou vous faire oublier que la NBA a suspendu ses activités.

Évidemment, White Men Can’t Jump (1992) entre dans cette catégorie. Vous remarquerez également la présence de plusieurs autres chef-d’œuvres pour les amateurs de basketball, dans l’image ci-dessus.

À mon avis (et je respecte le vôtre), Coach Carter (2005) est un film tout simplement brillant. Pour l’histoire vraie des Oilers de Richmond si bien adaptée au cinéma ou pour les valeurs que le protagoniste transmet à ses joueurs, je vous le recommande fortement.

J’ai aussi adoré Glory Road (2006), qui raconte l’histoire (vraie, encore une fois) de l’entraîneur Don Haskins, des Miners de Texas Western. Haskins, un homme blanc, veut combattre le racisme présent envers les Noirs aux États-Unis dans les années 1960 et le fait avec le basketball universitaire.

Sans oublier Hoosiers (1986), film narrant l’histoire (vous l’aurez deviné) basée sur des faits réels de l’entraîneur Norman Dale, qui a tenté du mieux qu’il pouvait d’installer une culture gagnante à Milan High School en Indiana, en 1954.

À rédiger ces lignes, je constate que j’aime bien les films inspirés d’histoires réelles. Pour vous en donner un peu qui appartiennent à d’autres registres, je conseille également le classique Space Jam (1996).

J’ajoute qu’il est impossible de passer à côté de la comédie Semi-Pro (2008) ou encore des drames sportifs Blue Chips (1994) et He Got Game (1998).

Évidemment, tous les titres qui figurent sur l’image présentée ci-dessus peuvent également être de bonnes idées. Ceux dont je vous ai parlé sont simplement ceux que j’ai préféré.

– Joshua Primo jouera pour Alabama :

– Le BIG3 s’associe aux producteurs de Big Brother :

– Repose en paix, Curly :