NBA et pandémie : Luguentz Dort parle de son expérience en entrevue avec RDS

Le Québécois du Thunder d’Oklahoma City Luguentz Dort s’est entretenu avec Mathieu Jolivet de RDS dans une excellente entrevue concernant son expérience avec la pandémie et l’interruption du basketball.

Les fans de la NBA se rappelleront longtemps de la soirée du 11 mars 2020. En effet, le Jazz et le Thunder se préparaient à s’affronter lorsque Rudy Gobert a été diagnostiqué positif pour la COVID-19. Quelques heures plus tard, la NBA devenait la première ligue professionnelle à suspendre ses activités.

Le Québécois Luguentz Dort l’a vécu aux premières loges. Le joueur recrue du Thunder venait d’être présenté à la foule en compagnie des autres partants avant que la confusion s’installe. Voici sa description de la situation telle qu’expliquée à Mathieu Jolivet de RDS :

« Le premier quart était sur le point de commencer quand un homme s’est amené un peu en panique sur le terrain pour parler avec les arbitres. On a appris par la suite que c’était un médecin du Jazz. Après quelques minutes, on nous a simplement demandé de retourner au vestiaire. Ensuite, ils sont venus nous adresser la parole pour nous dire qu’un joueur du Jazz venait d’être déclaré positif au coronavirus. Ils n’ont pas confirmé son identité, mais on a su rapidement par les médias sociaux qu’il s’agissait en fait de deux joueurs du Jazz : Rudy Gobert et Emmanuel Mudiay. Les deux étaient restés à l’hôtel et n’étaient pas dans la formation pour le match. Tout le monde dans l’équipe était secoué et un peu inquiet. D’abord, ils nous ont demandé de laver nos mains et prendre une douche avant de rester en quarantaine dans le vestiaire, en disant qu’on y passerait peut-être plusieurs heures. Mais finalement, après avoir pris notre température, ils nous ont renvoyé à la maison, en disant de rester là et qu’ils nous appelleraient demain. Deux jours après le match, on a passé nos tests de dépistage. Et quatre jours plus tard, nos résultats sont enfin rentrés et tout le staff du Thunder était négatif. »

Luguentz Dort via Mathieu Jolivet (RDS)

Tout comme ses coéquipiers du Thunder, Luguentz a été très chanceux dans les circonstances. Le jeune Québécois a évité le pire après ses contacts avec les joueurs du Jazz et il poursuit présentement sa quarantaine à Montréal :

« quand j’ai vu deux jours plus tard que [Donovan Mitchell] avait aussi testé positif, je me suis rappelé qu’on avait fait un fist bump juste avant que le match doive débuter et que lui et Chris Paul s’étaient fait l’accolade. C’est un peu fou de repenser à toute la scène. Je suis juste soulagé que toute notre équipe n’ait rien attrapé, et de savoir que les joueurs du Jazz se portent bien aussi. […] Je suis revenu à Montréal quand la NBA nous a permis de quitter nos équipes respectives afin de rejoindre nos familles. Je me sens très bien et je respecte la quarantaine stricte comme on nous a demandé de le faire. […] Je fais beaucoup de push-ups, de sit ups et des poids tous les jours à la maison. Et je m’assure de bien manger parce qu’une bonne nutrition peut aider aussi. Mais je n’ai pas vraiment pu faire de cardio encore. Ma quarantaine officielle de 14 jours est sur le point de se terminer alors je commencerai sûrement du jogging très bientôt. »

En ce qui a trait à la reprise des activités, Luguentz préfère ne pas trop se prononcer. Le joueur recrue a démontré son humilité en se montrant appréciatif de ses progrès à Oklahoma City, quoi qu’il advienne du reste de la saison :

« On reçoit quelques messages ou mémos officiels, mais rien de trop précis ou détaillé pour l’instant. Personne ne sait quand les matchs pourront recommencer, donc c’est difficile pour eux de nous guider. Mais ils nous ont fait comprendre que ça allait sûrement être long. Le club nous demande de rester le plus en forme possible malgré les conditions difficiles. […] Je vais être prêt à tout et me présenter quand et où on me dira d’aller. […] ça ne change pas tout le travail positif que j’ai fait jusqu’à présent pour me tailler une place avec le Thunder après avoir débuté la saison dans le G-League. Et ça n’efface pas non plus mon désir de progresser, de prouver ma valeur et d’aller encore plus loin quand les matchs reprendront. Ce sera juste une question d’être patient. »

Crédit et félicitations à Mathieu Jolivet de RDS pour le contenu de cette entrevue.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 556