Montréal : Olivier Primeau préfère la NBA à la MLB

De passage à l’émission du Club à Langdeau sur les ondes du 91.9 Sports vendredi, Olivier Primeau a donné son opinion sur un potentiel retour des Expos, la NBA à Montréal, son adoré Beachclub et il est même venu partager son amour pour le golf et le soccer, lors du segment « Brasserie ». L’élément à retirer de l’entrevue entre le businessman, copropriétaire du Beachclub, et l’animateur Stéphane Langdeau se trouve à être la position intéressante de Primeau sur un sujet vieux de plusieurs années; celui d’une équipe de la NBA dans la métropole du Québec.

Segment complet d’Olivier Primeau à Le Club Langdeau – Crédit : 91.9 Sports

Outre le discours presque redondant que nous sommes maintenant rendus habitués d’entendre sur la COVID-19, la célébrité québécoise a discuté de ses plans personnels en vue de l’avenir de ses entreprises et pour le futur proche du Beachclub. Mais n’oublions pas qu’il faisait son apparition sur une radio sportive, il fallait tout de même qu’il nous parle un peu de sports.

En tergiversant du soccer de la MLS au golf récréatif, Olivier Primeau nous offre le point de vue d’un homme d’affaire sur les conséquences qu’a le coronavirus sur l’univers sportif de chez nous.

Il termine l’intervention en répondant à une question importante portant sur le baseball, ainsi qu’au retour des Expos. Il qualifie l’opération de « cercle vicieux » et dévoile son opinion qui ne fera pas l’unanimité en affirmant que ce sport n’est plus « in » avec les milléniaux et les moins de 30 ans. Primeau met la faute sur la longueur des joutes, qui peuvent sembler interminables pour le partisan de sport piétonnier.

Néanmoins, la portion de l’entrevue qui nous intéresse et nous concerne, chez AlleyOop Québec, n’arrive que vers la fin alors qu’on a droit à une comparaison inattendue entre le baseball et le basketball. Oui, l’entrepreneur émérite compare une renaissance de la MLB avec la venue de la NBA.

« Je pense que j’aimerais 100 fois mieux voir de la NBA à Montréal. »

Les deux hommes ont terminé sur cette note alors que le temps s’écoulait. Cependant, la comparaison comporte plusieurs autres couches qui auraient été pertinentes à explorer. L’un de ces projets nécessite la construction d’un nouveau stade, alors que l’autre équipe pourrait être accueillie au Centre Bell.

La saison de la NBA qui chevauche celle de la LNH peut poser problème, mais considérant que plusieurs autres grands marchés nord-américains arrivent à composer avec un club des deux ligues, ce n’est pas si inquiétant. Il y aurait tout de même beaucoup à faire pour gagner le concours de popularité avec le Canadien comme adversaire.

Par contre, si l’on parle d’un retour des populaires Expos – probablement par le biais du déménagement des Rays de Tampa Bay – on est bien plus avancés que pour du basketball dans la métropole, ces discussions ne sont à peine au stade embryonnaire.

Pour en connaître plus sur le développement du dossier Expos et sur l’actualité du baseball suivez la référence de balle au Québec à https://passionmlb.com/

Une autre embûche à prendre en considération lorsqu’on discute de ce que la NBA pourrait faire si elle débarque à Montréal concerne les Raptors de Toronto. La concession championne du monde a conquis le cœur de tous les amateurs de ballon orange au pays en s’appropriant même le marché du Québec. Malgré tout, un club propre aux Québécois ne devrait pas avoir trop de difficulté à supplanter celui de l’Ontario, mais la clé sera le succès de cette hypothétique franchise sur le terrain.

Les même problèmes qui reviennent toujours quand il est question d’équipes sportives professionnelles au nord de la frontière américaine hante Montréal. La langue, la température, la distance et la culture sont tous des éléments qui peuvent agir comme un répulsif pour les joueurs.

De plus, Adam Silver et son association devraient y trouver leur compte s’ils s’installent dans la Belle Province. Comment une équipe à MTL deviendrait avantageux pour la ligue? Une question qui a lieu d’être.

Nous n’aurons pas de réponses à ce sujet avant longtemps, mais garder un œil sur le développement du basketball au pays et dans la province nous indique que nous sommes sur la bonne voie. L’engouement qu’ont créé les Raptors dans les derniers mois se fait toujours sentir et son onde de choc aura des répercussions éternelles sur ce sport au Canada.

Tout comme Olivier Primeau l’a mentionné, la popularité du baseball chez les jeunes connaît malheureusement une baisse graduelle alors que le basket représente une courbe opposée. Reste à voir si ce sera suffisant pour agrandir la NBA jusqu’à la métropole. D’ici là, nous pouvons continuer de nous croiser les doigts en observant de près la croissance du sport, chez nous.

N’oubliez pas de vous abonner à Passion MLB sur Facebook, Twitter et Instagram pour la meilleure couverture du baseball au Québec.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 982