Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La tension se poursuit entre Ray Allen et Kevin Garnett

Les ponts ne semblent pas avoir été réparés entre Ray Allen et ses anciens coéquipiers des Celtics. Celui-ci ne sait pas encore s’il va assister à la cérémonie d’introduction au Temple de la renommée Kevin Garnett.

« J’aimerais avoir une conversation avec Kevin dans le futur. »

Ray Allen au Cedric Maxwell Podcast

Allen formait avec Paul Pierce et Kevin Garnett l’un des trios les plus redoutables de la ligue de 2007-2012. Le tireur à trois points le plus productif de l’histoire de la ligue a alors quitté le bateau et a rejoint le Heat en tant que joueur autonome à l’été 2012. Miami était les rivaux des Celtics dans l’Est à ce moment-là. Certains joueurs de l’équipe ont vu cela comme une trahison.

Le retraité de 44 ans en reçoit encore des remarques presque huit ans après.

« J’ai reçu tellement de haine, des menaces de mort de la part des partisans de Boston. Ces gars-là m’ont en quelque sorte retiré du Big 3, ont dit tant de choses négatives à mon sujet. Et je n’ai rien à dire de négatif sur aucun d’entre eux. »

Ray Allen

Ceci étant dit, Garnett a ouvert la porte à Allen pour qu’il soit dans la salle lors de sa grande introduction.

« Ce n’est pas important [de réunir ses coéquipiers de 2008]. Je n’oserais pas demander à ces gars-là de faire ça. Je ne suis pas du genre à faire ça. Si quelqu’un veut faire quelque chose par lui-même, très bien. Cette équipe de 2008, j’ai des liens avec tout le monde dans cette équipe. Nous serons toujours frères. Ni plus ni moins.

Je ne veux pas de jeux. Si c’est réel, c’est réel, sinon, ce n’est pas le cas. Les gens qui veulent montrer leur appréciation pour quoi que ce soit, c’est bien. Je ne mettrais jamais ça sur aucun de ces gars. Cette équipe, ce sont des frères pour la vie.

Cela inclut Ray. »

Kevin Garnett en entrevue avec Gary Washburn du Boston Globe

En 2018, Rajon Rondo avait organisé une réunion d’équipe pour célébrer le 10e anniversaire de leur championnat. Certains hommes étaient contre l’idée d’invité Allen.

« Nous sommes censés célébrer ces temps, après avoir gagné en 2008. Nous sommes censés parler des grands moments. Mais au lieu de cela, ils veulent être en colère contre moi parce que je suis parti à Miami. »

Ray Allen