Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La NBA à Disney : une option à envisager

Keith Smith a travaillé pour Walt Disney durant plus de 20 ans. Il est désormais dans le monde du basketball, et ça n’a pas pris de temps avant qu’il fasse un lien entre ses deux boulots. Smith explique que Disney pourrait être un endroit sensé pour reprendre la saison de la NBA, et je dois avouer qu’il n’a pas tort. 

L’idée de regrouper la ligue entière dans un site et d’y jouer le reste de la saison, voire les séries éliminatoires, semble être la plus propice à un retour de la NBA dans les prochaines semaines. Smith croit que Disney est le meilleur endroit où tout ceci peut se faire.

Las Vegas et les Bahamas avaient notamment été évoqués comme des destinations possibles pour la ligue dans les derniers jours, mais ces deux idées semblent ne plus avancer. Il faut que le site possède toutes les nécessités pour accueillir 30 équipes, ainsi que le personnel pour plusieurs semaines. C’est ici que Disney entre en jeu. Étant un site relativement séparé du reste du monde, Walt Disney World accueille des millions de touristes chaque année. Il y a des hôtels, des possibilités pour se nourrir, des terrains de basketball, etc.

Le ESPN Wide World of Sports Complex permettrait aux matchs d’avoir lieu, dont plusieurs pourraient être joués simultanément. Le Visa Center peut permettre d’avoir jusqu’à 6 terrains de la taille de la NBA en même temps selon Smith. Le HP Field House et The Arena sont également des amphithéâtres pouvant accueillir du basketball et pouvant permettre une diffusion des matchs. Disney offre également une bulle pour éviter un contact avec l’extérieur, notamment pour la sécurité des joueurs.

Je vous conseille fortement la lecture de l’article complet de Smith, juste ici. Il apporte une excellente idée à la table en vue d’un possible retour de la NBA. Après y avoir pensé, le complexe de Disney possède pratiquement tout ce dont à besoin la ligue pour repartir, même malgré la nécessité d’un petit camp avant la reprise des activités. Est-ce que Keith Smith vient de frapper un coup de circuit ?

1 – Un retour progressif est envisagé :