Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Andre Drummond et Kevin Love dicteront l’allure de la saison morte des Cavaliers

Les deux joueurs de pivot des Cavaliers de Cleveland, Andre Drummond et Kevin Love, demandent tous deux des salaires annuels exorbitants pour compenser leurs services de joueurs All-Star. Avec le contrat de Drummond qui tire à sa fin et la carrière de Kevin Love qui perd lentement, mais sûrement, du rythme, il sera primordial pour l’organisation de l’Ohio de bien placer ses pions dans les prochains mois. Si elle veut poursuivre son projet de reconstruction, la franchise aura intérêt à s’investir pleinement dans son virage jeunesse.

Selon les rapports de Chris Fedor et cleveland.com, le meilleur capteur de rebond du circuit « risque fort probablement » d’opter pour une poursuite de contrat. Andre Drummond a une option de joueur de 28,8 millions de dollars américains pour la saison de 2020-2021. Il serait sage de la part du pivot de prendre cette option pour rester à Cleveland au moins une année de plus, avant de devenir joueur autonome sans restriction à l’été 2021.

Du côté des Cavaliers, c’était à prévoir. En complétant la transaction pour acquérir Dre, plus tôt cet hiver, contre un sac de ballons dégonflés (Brandon Knight, John Henson et un choix de deuxième tour), les Cavs savaient très bien dans quoi ils s’embarquaient. C’est pourquoi ils ont pu faire l’acquisition du centre de 7 pieds à si bas prix.

Avec un aussi gros montant dans ses livres pour 2020-2021, Cleveland ne pourra pas offrir mieux à un jeune joueur de talent qui se verrait devenir disponible. Mais est-ce que Drummond vaut bel et bien plus de 28M$ ?

C’est à l’organisation championne de 2016 de déterminer ce qu’elle croit être sa valeur. Le gaillard de 26 ans n’a pas été nommé à l’équipe étoile depuis 2018 et malgré son talent unique au rebond, son développement semble déjà avoir atteint son apogée.

Un autre maître du rebond se trouve à évoluer aux côtés de Drummond. Kevin Love est le plus gros point d’interrogation au dossier des Cavs qui cherchent toujours à rebâtir une identité depuis le départ de LeBron James. Une chose est sûre, Love ne fait pas partie des plans de remaniement du directeur général Koby Altman.

Le power forward élite montre déjà des signes de vieillesse après d’horribles blessures à l’épaule et plus de 12 ans dans le circuit NBA. Altman n’a d’autre choix que de transiger son big man pour libérer de la masse salariale en vue d’un plafond historiquement bas l’an prochain, dû à l’arrêt de jeu imposé par la COVID-19.

Love gagnera encore une moyenne de 30 millions de dollars par année jusqu’en 2023 avant de devenir agent libre sans restriction. Des sommes d’argent faramineuses que la concession de l’Ohio n’a certainement pas envie de lui offrir jusqu’à ce que son ailier fort soit âgé de 34 ans.

Toutefois, si des discussions d’échange ont lieu, Chris Fedor nous informe que Cleveland ne veut pas faire de « salary dump » et tient à obtenir « une combinaison de joueurs et de choix de repêchage » en retour de l’ancien All-Star.

Les Cavaliers sont-ils vraiment en position de faire de telles demandes quand le contrat de K Love est l’un des pires de la NBA? Koby Altman a confiance que oui. Il est vrai que l’athlète de 6 pieds 9 pouces présente encore de bons atouts dans cette NBA moderne et aurait beaucoup à apporter sur la table au sein d’une formation prétendante, mais ce n’est rien qui justifie son salaire.

C’est un exercice intéressant que de se pencher sur le cas presque désespéré des Cavs qui arborent le frontcourt le plus dispendieux de l’association. Par contre, les partisans de Cleveland peuvent garder la tête haute en considérant que Collin Sexton, Darius Garland et Kevin Porter Jr. ont encore la chance de fleurir avant de démontrer leur plein potentiel. D’ici là, attrapez votre popcorn et observez l’imminente tempête qui secouera Cleveland.

Andre Drummond, en 8 matchs chez les Cavaliers, a récolté les moyennes de 17.5 PTS, 11.1 REB et 1.4 BLC. Il mène les meilleurs capteurs de rebonds pour la saison avec 15.2 par joute. Kevin Love a été partant lors de 56 rencontres pour son club, maintenant les moyennes de 17.6 PTS, 9.8 REB et 3.2 AST avec un pourcentage de tir au 3 points de 37,4%.

– Consultez le plan du président américain :

– Tyrese Maxey s’allie à Rich Paul :

– La dynastie des Warriors comme nous la connaissons aurait pu prendre place en Nouvelle-Orléans :

– La NBA vend des masques de protection :

– Steph était le premier à être testé pour le virus :

– Découvrez la sensation internationale Deni Avdija :

– Mike Conley est le champion de HORSE :