Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Je me souviens : la création de la WNBA

La WNBA a vu le jour il y a exactement 24 ans aujourd’hui. On doit cette ligue à David Stern, le commissaire de la NBA de 1984 à 2014. Stern est malheureusement décédé le 1er janvier dernier, mais il aura laissé sa marque à plus d’un endroit dans le monde du basketball.

Fondée en 1996, la ligue n’a débuté ses activités qu’en 1997. 8 équipes ont débuté la saison. Aujourd’hui, la ligue compte 12 franchises. À sa première année, plus d’un million de partisans ont assisté à un match lors de la saison régulière. Celle-ci était composée de 28 matchs à l’époque, 6 de moins qu’actuellement.

C’est la franchise de Houston qui a remporté le tout premier championnat de l’histoire de la WNBA face à New York. À l’époque, la finale se jouait sous le format d’un match suicide. Une seule partie pour mettre la main sur les grands honneurs. C’est Cynthia Cooper qui a obtenu le titre de MVP, tant de la finale que de la saison régulière. Elle a maintenu une moyenne de 22.2 PTS par match en disputant les 28 matchs de la saison.

24 ans plus tard, la ligue se porte relativement bien, elle qui a attiré plus de 1 330 000 spectateurs en 2019. L’arrivée de jeunes joueuses de talent aidera aussi propulser la ligue dans la bonne voie pour le futur, elle qui se dirige bientôt vers sa 25e saison.

– Les joueurs de la G-League voteront pour l’obtention d’un syndicat :

– L’âge minimum pourrait peut-être revenir à 18 ans pour entrer dans la ligue, nous nous souvenons donc des plus grands à avoir fait le saut aussi jeune :