Joe Ingles ne veut pas reprendre la saison loin de sa famille

Après 45 jours d’inactivité, la NBA commence à explorer ses options pour un éventuel retour. Parmi les propositions retenues et survolées, un plan où les matchs se joueraient dans un lieu précis a été étudié. Pour Joe Ingles, ce n’est pas une possibilité attirante.

Le small forward du Jazz a confié à Aaron Falk du site utahjazz.com que même s’il adorait le basketball, la distance avec sa famille pourrait être un facteur le poussant à ne pas adhérer à un tel retour.

« Ça aurait pratiquement été la plus longue période où j’aurais été loin de mes enfants, chose que je ne suis pas sûr de vouloir faire, autant que j’aime le basketball. »

– Joe Ingles

Le vétéran australien a également confié à Falk que quitter ses enfants pour une durée approximative de trois mois se situait à la limite de l’impossible dans sa tête, mais qu’il attendait toujours la décision officielle prise par la NBA.

Si l’on se fie à son cas, il est raisonnable de penser que plusieurs autres joueurs ayant la trentaine ainsi qu’une famille qui les attend chez eux auront eux aussi du mal à s’adapter à un tel mode de vie.

Si c’était le cas, ce serait un obstacle considérable à la reprise des activités de la NBA.

– La raison derrière le numéro 8 de Kobe :

– Une enquête sur la première retraite de MJ :

– Simple mais efficace :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827