Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dwyane Wade évoque un documentaire sur la «Redeem Team»

La foulée du populaire documentaire The Last Dance sur la fin de carrière du grand Michael Jordan a entraîné un engouement spécial pour les documentaires sportifs, en ce temps de confinement. Notamment, l’idée d’un docu portant sur le défunt Kobe Bryant à la même saveur que celui sur Michael a été soulevée. Voilà maintenant que Dwyane Wade dévoile qu’il travaillait sur un projet se penchant sur l’excellente « Redeem Team » des Jeux olympiques d’été de 2008.

D-Wade ne s’ennuie définitivement pas à la retraite. Il avoue en entrevue avec Swish Cultures qu’il travaillait sur un documentaire au sujet de la fameuse équipe de basketball américaine des Jeux de Beijing, avant qu’on entre en période de confinement.

« C’est quelque chose sur quoi on travaille depuis un an. »

– Dwyane Wade

Le documentaire qui devrait paraître d’ici quelques années suivrait le développement de la Team USA saturée d’étoiles NBA qui a raflé la médaille d’or en 2008. Son surnom de « Redeem Team » faisait allusion au « Dream Team » de Michael Jordan en 1992 tout en agissant comme successeur à l’équipe décevante des Olympiques de 2004 à Athènes.

« Redeem », signifiant « racheter » ou « réparer », constituait le slogan parfait pour cette formation qui devait rattraper le terrain perdu sur la scène du basketball international après que les États-Unis n’aient récolté que la médaille de bronze aux JO de 2004, une déception totale considérant le talent qu’arborait l’effectif.

Cette formation comptait des noms de vedettes dominantes dans le circuit de la NBA comme Allen Iverson, Stephon Marbury, Dwyane Wade, Carmelo Anthony, LeBron James, Tim Duncan, Lamar Odom et plusieurs autres. Les blessures et le manque de cohésion entre les joueurs de talent ont causé la perte de cette équipe destinée à la gloire.

Cette année-là, c’est plutôt l’équipe de l’Argentine menée par Manu Ginobili qui a récolté la médaille d’or et l’Italie s’est mérité la deuxième place sur le podium. Un jeune LeBron James et compagnie sont revenus en sol américain penauds, avec seulement le bronze au cou.

Quatre ans plus tard, les Américains ont mis sur pieds un groupe d’hommes assez similaire, mais avec un D-Wade et un LeBron plus matures, ainsi qu’un Kobe Bryant et un Chris Paul en pleine forme. Mike Krzyzewski, l’entraîneur-chef de l’équipe masculine de l’université de Duke, agissait maintenant comme chef d’orchestre pour apporter un vent de fraîcheur à l’équipe qui se devait de bien performer en Chine.

Déterminée, la « Redeem Team » était née.

Elle a vaincu tous ses opposants lors du tournoi, en route vers une médaille d’or face à une excellente formation espagnole soulignée par les frères Gasol, Ricky Rubio et Serge Ibaka.

Cette troupe des É-U mettait de l’avant du basketball incroyablement divertissant, tout en dominant les parquets internationaux grâce à un niveau de talent hors de ce monde. Un documentaire dévoilant les secrets et anecdotes croustillantes de l’arrière-scène de l’équipe serait assurément le bienvenu.

Si on peut en croire les dires de l’ancienne superstar du Heat de Miami, les partisans devraient pouvoir se le mettre sous la dent d’ici peu. Jusque là, on peut se satisfaire en savourant la suite de The Last Dance. La prochaine paire d’épisodes sortira dans la nuit de dimanche à lundi.

– Certains établissements d’entraînement pourront rouvrir bientôt :

– RDS dévoile le top-15 de tous les temps, selon le sondage des partisans :

– Une foule de rumeur chez les Knicks :