Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Des caméras innovatrices pour pallier l’absence de partisans?

Si vous croyez encore qu’il est possible que des amateurs soient admis dans l’amphithéâtre qui accueillera les séries éliminatoires de la NBA, retirez à toute vitesse vos lunettes roses. Il est très possible que le basketball soit de retour, mais ça se fera assurément à huis clos. Ce matin, j’ai résumé les possibilités de la NBA, qui évalue notamment remettre le repêchage au mois de septembre afin de terminer les séries éliminatoires en août. La saison prochaine commencerait alors en décembre.

Dans l’article d’Adrian Wojnarowski, une phrase un peu plus subtile a attiré mon attention et m’a plongé dans une réflexion intéressante.

« Des sources mentionnent que les matchs à huis clos pourraient pallier au manque de spectateurs avec des caméras possédant des angles plus proches et innovateurs de l’action. Les descripteurs et les analystes de la télévision pourraient commenter le match d’endroits fermés. »

En temps de crise, il faut souvent faire preuve d’imagination afin de se réinventer.

Ainsi, la NBA pourrait profiter de la pandémie afin d’offrir une nouvelle expérience aux amateurs qui regardent les matchs à la maison. Des caméras plus puissantes pourraient rapprocher le partisan de l’action, dans son salon.

Si les équipes réduisent bel et bien leur effectif complet jusqu’à 30 ou 35 personnes et qu’il n’y a personne dans les gradins, les circonstances seraient parfaites pour tester ces caméras. À l’aide de League Pass, la ligue pourrait même offrir un angle de caméra exclusif provenant des estrades. Ceux qui possèdent un casque VR pourraient même vivre quelque chose d’incroyable.

La COVID-19 permettra peut-être à la NBA de faire des avancées technologiques très intéressantes qui n’auraient pas été possibles sans la suspension des activités du circuit.