Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les équipes pourront tester leurs joueurs et leur personnel

On sent que la NBA se dirige de plus en plus vers une reprise des activités, compte tenu des plus récentes avancées au sein de la ligue. Vendredi après-midi, l’informateur Adrian Wojnarowski a indiqué que plusieurs organisations, dont le Magic, les Lakers et les Clippers, pourraient conduire des tests pour la COVID-19 sur tous leurs joueurs et membres du personnel.

Les équipes de la NBA ont reçu la permission d’effectuer une légère dérogation aux mesures nationales de santé en recevant l’autorisation d’une forme d’autorité sanitaire locale pour « mettre en place un robuste programme de test », ajoute Woj.

Le Magic, pour sa part, a reçu la permission du Département de Santé de Orange County de conduire ses propres tests. La direction de l’organisation a été assurée que ces tests n’étaient pas pris du réseau de santé américain.

D’autres équipes, comme les Cavaliers de Cleveland ou les Trail Blazers de Portland, n’ont pas reçu le feu vert quant à la nouvelle procédure de dépistage. Elles participeront plutôt à la Mayo Clinic Coronavirus Antibody Study, qui fournira des résultats confidentiels aux personnes testées.

La NBA a besoin de deux choses pour reprendre ses activités : un moyen fiable de tester les joueurs et le personnel, ainsi qu’un endroit ou un moyen de transport qui se plie aux exigences du gouvernement.

Le premier et plus difficile critère à atteindre est donc en voie d’être réglé, et il s’agit d’un avancement important pour la ligue. Si les équipes peuvent tester leurs joueurs au quotidien, toute source de problème pourra être ciblée et traitée rapidement.

Les plus sceptiques, comme Mark Cuban, propriétaire des Mavericks de Dallas, devraient normalement être rassurés par les mesures qui viennent d’être établies.

Reste à trouver une endroit ou une forme de transport fiable pour (enfin) finir la saison 2019-2020.