Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La possibilité d’un tournoi 1 à 16, toutes conférences confondues

Plusieurs options de reprise de jeu ont été proposées aux directeurs généraux des franchises de la NBA et nous attendons toujours les résultats. Pour l’instant, des séries éliminatoires à 22 ou 24 équipes, suivant la complétion d’une demie-douzaine de joutes de calendrier régulier, semble actuellement être l’option la plus plausible. Toutefois, Brian Windhorst d’ESPN évoque qu’une approche bien différente pourrait aussi s’établir comme une possibilité envisageable; un tournoi mélangeant les conférences.

Winhorst affirme qu’il y aurait une « très bonne chance » que la NBA et Adam Silver optent pour ce parcours non-orthodoxe classant les 16 meilleures équipes du circuit par fiche de parcours. Cependant, il poursuit en avouant qu’un vote concernant un tournoi « 1 à 16 » devrait être passé auprès des propriétaires et des DG d’équipes. Si tel est le cas, l’analyste d’ESPN croit malheureusement que cette proposition ne passera pas.

Tout de même, c’est un format intéressant qui a été discuté dans le passé et qui propose une toute nouvelle façon de voir la NBA moderne. Les moyens de transports de nos jours rendent presque désuets les concepts de divisions et de conférences, qui perdent graduellement d’importance au sein de cette ligue.

Par exemple, les Raptors de Toronto affronteraient les Grizzlies de Memphis au premier tour, si cette notion était adoptée. Aussi, des séries éliminatoires de ce type permettrait réellement aux 16 meilleures formations d’avoir une chance au titre, sans pénaliser les clubs avec de bonnes fiches qui ratent les playoffs par défaut d’être dans une conférence plus rude.

Si on dressait le portrait d’un tournoi de la sorte pour conclure la campagne 2019-2020, les affrontements ressembleraient à ceci :

[1] Bucks de Milwaukee (53-12) VS [16] Magic d’Orlando (30-35)

[2] Lakers de Los Angeles (49-14) VS [15] Nets de Brooklyn (30-34)

[3] Raptors de Toronto (46-18) VS [14] Grizzlies de Memphis (32-33)

[4] Clippers de Los Angeles (44-20) VS [13] 76ers de Philadelphie (39-26)

[5] Celtics de Boston (43-21) VS [12] Pacers d’Indiana (39-26)

[6] Nuggets de Denver (43-22) VS [11] Thunder d’Oklahoma City (40-24)

[7] Heat de Miami (41-24) VS [10] Rockets de Houston (40-24)

[8] Jazz de l’Utah (41-23) VS [9] Mavericks de Dallas (40-27)

– Si on révolutionnait la façon de voir les positions dans la NBA?

– Bleacher Report nous remémore les plus grands moments des années 2010 :

– Joyeux anniversaire à Norman Powell :