Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Damian Lillard ne retournera pas sur les parquets sans vrai enjeu

Le bruit qui court dans la NBA veut que seulement certaines des équipes du circuit n’effectuent le voyage vers Orlando pour amorcer le plan de relance qu’annoncera bientôt Adam Silver. Les clubs n’ayant plus aucune chance de se qualifier pour les séries éliminatoires – même en jouant 6 matchs de saison régulière ou plus – ne s’y rendront peut-être pas, pour éviter de prendre des risques inutiles. C’est pourquoi Damian Lillard des Trail Blazers de Portland n’enfilera pas ses chaussures, sauf si son club a une chance légitime de se rendre en playoffs.

Portland a connu quelques hauts et plusieurs bas au fil de sa plus récente campagne. Avant la pause, l’équipe figurait au 9ème rang de la rude conférence de l’Ouest avec une fiche de 29 victoires et 37 défaites, c’est-à-dire 3,5 joutes derrière les Grizzlies de Memphis, au 8ème rang.

Même avec un format « 1 à 16 », les Trail Blazers n’auront pas la chance de participer au tournoi. La franchise de l’Oregon se retrouve au 17ème rang total de la NBA, à plusieurs victoires du Magic d’Orlando.

Pour se frayer un chemin en séries, Lillard et sa troupe auront intérêt à faire compter chaque match, si on en jouait quelques unes avant de se lancer dans le tournoi d’après-saison. Même si on ne sait pas aujourd’hui quelle forme prendra l’imminent retour au jeu, Dame est catégorique.

« Si nous revenons et (la NBA) nous dit qu’elle ajoute quelques rencontres de saison régulière, qu’elle nous lance sur le terrain au cœur de matchs insignifiants et que nous n’avons pas de réelle opportunité des faire les playoffs, je serai avec mon équipe parce que je fais partie de l’équipe, mais je ne participerai pas! »

– Damian Lillard à Chris Haynes de Yahoo Sports

Cette réaction témoigne de l’attitude de gagnant de Dame D.O.L.L.A. qui joue pour une seule et unique raison; se rendre au sommet. Après plusieurs longs parcours éliminatoires dans l’association de l’Ouest, Lillard veut maintenant mener sa concession jusqu’au bout. Malheureusement pour lui, CJ McCollum, Carmelo Anthony, Hassan Whiteside et compagnie, la compétition est féroce dans cette conférence.

Avant la grande pause, chaque club du circuit avait disputé de 63 à 67 parties. Alors que Dame insiste qu’il ne veut pas se rendre à 70, il admet qu’une option plus inclusive comprenant un tournoi de « play-in » à 22 ou 24 équipes pourrait le satisfaire.

« Si nous revenons au jeu et que je n’ai pas d’opportunité de faire les séries, je me présenterai au boulot, je serai aux entraînements et je serai avec mon équipe. Je ferai toutes ces choses, mais je m’assoirai sur le banc durant les matchs. Si (la NBA) propose un tournoi où les équipes du 7ème au 12ème rang auront la chance de se battre pour une place en séries, je pense que ce scénario serait parfait. »

– Damian Lillard à Chris Haynes de Yahoo Sports

Avant que la Covid-19 ne vienne tout chambouler, Dame connaissait l’un de ses meilleurs calendriers en carrière au niveau des statistiques individuelles, malgré les quelques déboires de la formation des Blazers. Il remplissait son rôle de leader à merveille en maintenant les moyennes de 28.9 PTS, 7.8 AST et 4.3 REB par match en tirant le ballon à 45,7%.