Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

De nombreux joueurs se soulèvent contre le racisme

Il faudrait s’être caché en dessous d’une roche au cours de la dernière semaine pour ne pas savoir que le racisme envers les Noirs est une controverse qui est à l’avant-scène médiatique actuellement. Même si des actes, des paroles ou des comportements d’une telle nature ont toujours été horribles et n’ont pas lieu d’être, il semble que la mort de George Floyd ait été la goutte qui a fait déborder le vase.

Plusieurs visages faisant partie intégrante de la NBA se sont levés contre cette vague d’injustices. Je l’ai dit et je vais le redire, mais sur Twitter, impossible de passer deux publications sans en voir une qui a de près ou de loin rapport avec l’inégalité des races, les manifestations, les révoltes ou les protestations.

Voici ce que la communauté basketball avait à dire à ce sujet.

Steve Nash est de l’avis que les personnes à la peau blanche se doivent de chacun y mettre du leur pour renverser le cours des choses.

Jayson Tatum aimerait inculquer aux gens la notion que ce n’est pas du tout chaque homme noir qui représente une menace.

Donovan Mitchell, de son côté, indique aux gens qui demeurent silencieux que leur refus d’aborder un sujet aussi sensible que ce refus parle énormément.

Jaylen Brown, qui a d’ailleurs fait quinze heures de route simplement pour aller mener une manifestation pacifique à Atlanta, ordonne de ne pas confondre la réponse de l’opprimé avec la violence de l’oppresseur. La réponse est une réaction, certes hostile par moments, d’actes de cruauté envers sa propre personne. Ce n’est pas de la violence gratuite.

LeBron James y est allé d’un tweet rempli d’émoticônes, mais le message est bel et bien là.

Lou Williams se demande quant à lui si la communauté du sport universitaire s’est ajoutée au débat. Il aimerait sincèrement savoir si un entraîneur de la NCAA a affronté le sujet.

Vanessa Bryant parle de son défunt mari en mentionnant qu’il a trois ans, ce dernier portait ce chandail. Et qu’on en est toujours au même point aujourd’hui.

Luka Doncic et l’organisation des Mavericks avaient eux aussi leur mot d’encouragement.

Le président des Raptors Masai Ujiri avait un important message à faire passer, et il l’a rédigé dans une puissante lettre ouverte qui en vaut la lecture.

Jordan Clarkson se questionne de son côté quand au changement de discours par rapport à la légalité des protestations.

Le jeune Dejounte Murray tenait à remercier les Blancs qui ne font pas partie du problème et qui n’agissent pas comme de pauvres racistes.

Les trois frères Lonzo, LiAngelo et LaMelo Ball, se sont joints à un groupe de manifestants quelque part en Californie.

Ricky Rubio veut voir un drastique changement de mentalité chez les gens.

Le centre des Celtics Enes Kanter a accompagné un foule qui scandait « I can’t breath », quelques-unes des dernières paroles de George Floyd.

Malcolm Brogdon a tenu un beau discours à la manifestation où son camarade Jaylen Brown s’est aussi présenté.

Le propriétaire des Mavericks, Mark Cuban ainsi que l’un de ses joueurs, Justin Jackson, ont été vus lors d’une protestation.

Tobias Harris a lui aussi pris part à l’une d’entre elles.

En espérant que ces voix, toutes à l’unisson, puissent être entendues et qu’elles puissent être l’une des raisons qui pourra permettre un véritable changement.