Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il y a 18 ans: le match le plus controversé de la NBA

Aujourd’hui marquait le 18ème anniversaire du match #6 de l’une des séries les plus controversées de l’histoire de la NBA : la finale de conférence de l’ouest, en 2006, entre les Lakers de Los Angeles et les Kings de Sacramento.

Cette série est considérée comme l’une des plus grandes de l’histoire de la NBA, mettant en vedette deux équipes de la Californie à leur apogée, offrant du basket de grande qualité et à très haute intensité entre deux rivaux naturels : Los Angeles contre Sacramento (ou « cow town » comme Phil Jackson se plaisait à le rappeler). Malheureusement, le match numéro 6 est venue ternir de grandes performances, de part et d’autre, et attiré les projecteurs sur des protagonistes qui n’apparaissent jamais sur la feuille de pointage : les arbitres.

À travers son histoire, la NBA a souvent été la scène de théories du complot les plus folles :

  • Repêchage de 1985 : Patrick Ewing aux Knicks, grâce à l’envelope truquée
  • Kevin Durant aux Warriors de Golden State, pour ralentir la montée de Stephen Curry et Under Armour
  • Retraite de MJ en 1993 : suspension déguisée, suite à des problèmes de dépendance au jeu

Les théories entourant le match numéro 6, par contre, se sont concrétisées en 2008, lorsque l’ex-arbitre déchu de la NBA, Tim Donaghy, a témoigné, lors de son procès pour matchs truqués, que la NBA avait une vilaine façon d’augmenter ses côtes d’écoute et revenus, en ayant recours à certains arbitres qui favorisait la tenue de matchs numéros 7 et mettaient en place certains scénarios plus enlevant que d’autres.

En fait, Tim Donaghy a fait une allusion directe au match numéro 6 de 2002, entre Kings et Lakers, afin d’illustrer son argument, en mettant en cause les arbitres Dick Bavetta et Bob Delaney, et les traitant de « company men ». Plusieurs années plus tard, Ted Bernhardt, le troisième arbitre du groupe, est venu rajouter de l’huile sur le feu brûlant de la Californie, en admettant que ses collègues avaient été terribles ce soir-là.

Voici donc un court résumé des faits, en ce soir fatidique du 31 mai, 2002  :

  • Les Kings mènent la série 3-2 – match #6 à Los Angeles
  • Webber, Divac, Bibby, Stojakovic vs Kobe, Shaq, Fox, Horry
  • Les Kings étaient l’équipe la plus dominante cette année-là
  • Chris Webber en apothéose: 23.7 PPM, 10.8 RBM, 4.8 APM
  • Match est égal 75-75 à la fin du troisième quart
  • Les Kings cumulent 25 lancers francs en trois quarts
  • Les Lakers accumulent 27 lancers (21 réussis) en 12 minutes, au quatrième quart
  • 2 joueurs des Kings, dont Vlade Divac, sont expulsés au quatrième quart
  • Kobe Bryant enfonce le nez de Mike Bibby dans les dernières secondes, mais la faute revient à Bibby. Résultat : deux lancers francs gratuits pour Kobe et match terminé
Mike Bibby se fait enfirouaper par Kobe…et obtient une faute!

Il n’en fallait pas plus pour que les fans, les experts et joueurs montent aux barricades. À vous d’en juger!

Les nombreuses fautes contestées

Les Kings ont eu, par contre, une chance réelle de remporter le match numéro 7 et de se rendre en finale face aux Nets du New Jersey, mais ont raté 14 lancers francs ce soir-là et se sont inclinés en prolongation, contre Kobe et Shaq.

Finale de conférence de l’ouest 2002 – match #7