Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le meilleur joueur de chaque repêchage depuis 2010

Normalement, le repêchage devrait approcher à grands pas. Habituellement tenu vers la fin du mois de juin, l’encan amateur annuel accueille les recrues les plus prometteuses de leur classe. À chaque année, quelques-uns d’entre eux parviennent à se démarquer par rapport à leur cohorte, et aujourd’hui, on vous présente la crème de la crème.

À noter que cette liste est basée sur ce que le joueur a accompli de plus durant sa carrière (statistiques, impact, récompenses) que ses rivaux provenant de la même classe.

2019 : Ja Morant (2e choix, Grizzlies)

Ja Morant is running away with Rookie of the Year and pushing the ...

Le second choix du dernier repêchage a eu un impact instantané à Memphis, devenant le meneur pour les points (17.6) et les passes (6.9) de son équipe à sa première saison dans la ligue. Avec la longue absence de son principal rival Zion Williamson, il devrait remporter de manière quasi-unanime le titre de Recrue de l’Année.

2018 : Luka Doncic (3e choix, Hawks)

2020 NBA All-Star Game starter Luka Doncic is making triple ...

Immédiatement échangé aux Mavericks après sa sélection, le Slovène de 21 ans est tout simplement incroyable. À sa deuxième campagne dans la NBA, il a été mentionné dans quelques conversations concernant le MVP et est près d’afficher un triple-double de moyenne (28.7 PTS, 9.3 REB, 8.7 AST).

2017 : Donovan Mitchell (13e choix, Nuggets)

Utah Jazz guard Donovan Mitchell: 'We've moved on from this. I'm ...

Élu à son premier Match des étoiles cette année, le shooting guard marque en moyenne 22.7 PTS par match depuis son arrivée dans la ligue. Échangé au Jazz le jour du repêchage, il forme une belle paire avec le centre français Rudy Gobert et en a fait une équipe compétitive.

2016 : Ben Simmons (1er choix, 76ers)

Ben Simmons injury: Sixers G/F expected to play Tuesday vs. Pacers ...

Même s’il a dû s’absenter en 2016-2017, saison qui aurait du être sa première au sein de l’association, Simmons a fait ressentir sa présence lors de son arrivée. Élu au Match des étoiles deux fois en trois ans de carrière, c’est un playmmaker hors-pair et un défenseur élite qui mène d’ailleurs la ligue pour les vols de balle (2.1 STL) cette année.

2015 : Karl-Anthony Towns (1er choix, Timberwolves)

If Everything Around Karl-Anthony Towns Continues To Change, KAT ...

Titulaire de moyennes de 26.5 PTS, 10.8 REB et 4.4 AST cette année, Towns a d’abord été nommé Recrue de l’Année, pour ensuite être élu joueur étoile à deux reprises et honoré sur la All-NBA Third Team en 2017-2018. Il est l’un des meilleurs centres de la ligue.

2014 : Joel Embiid (3e choix, 76ers)

The HoopsHype Daily: Embiid stirs up drama with social media posts

Lui aussi l’un des meilleurs centres de la ligue avec Towns et Nikola Jokic, il a attendu deux ans avant d’effectuer ses débuts professionnels, mais ça en aura valu la peine. Des participations à des équipes All-NBA et All-Defensive, trois Matchs des étoiles et une production s’élevant cette saison à 23.4 PTS, 11.8 REB et 3.1 AST, Embiid possède un assez beau CV.

2013 : Giannis Antetokounmpo (15e choix, Bucks)

Believe in Giannis Antetokounmpo. But the Milwaukee Bucks? - The ...

L’un des deux choix le plus bas de cette liste, Giannis est au contraire le meilleur joueur qui y figure. Une parfaite histoire de Cendrillon, le power forward est d’abord arrivé de Grèce à 19 ans pour tranquillement grimper les rangs. Joueur le Plus Amélioré en 2016-2017, il compte quatre mentions All-Star, trois All-NBA et deux All-Defensive. MVP l’an dernier, il est le favori pour répéter l’exploit cette année.

2012 : Anthony Davis (1er choix, Hornets)

Anthony Davis declines Lakers' extension but expected to stay in L.A.

Repêché par la Nouvelle-Orléans (désormais les Pelicans) et non Charlotte, Davis est année après année l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Alternant entre les positions de power forward et de centre, c’est un des meilleurs défenseurs du circuit, lui qui a été trois fois meilleur bloqueur de la ligue (2014, 2015, 2018). En huit ans de carrière, il a joué sept Matchs des étoiles.

2011 : Kawhi Leonard (15e choix, Pacers)

Champion Raptors have nothing left to add to Kawhi Leonard ...

Le seul propriétaire d’une bague sur cette liste, Kawhi a été échangé aux Spurs le jour de sa sélection. Champion avec les Spurs en 2014, il a ensuite écrit une page d’histoire en menant les Raptors à leur premier titre l’an dernier. Il est probablement le meilleur joueur défensif de la NBA, lui qui a d’ailleurs remporté ce titre à deux reprises (2015, 2016)

2010 : Paul George (10e choix, Pacers)

LA Clippers offer update on Paul George's hamstring injury

Coéquipier de Leonard à Los Angeles depuis cette année, PG13 est un All-Star établi et un joueur défensif remarquable. En 2019-2020, ses moyennes de 21.0 PTS, 5.7 REB et 3.9 AST pourraient aider les Clippers à effectuer une poussée vers le titre de la NBA.