Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Marc Gasol semble avoir perdu du poids en confinement

Ce ne sont pas tous les joueurs de la NBA qui auront profité du confinement de la même façon. Certains ont décidé de passer du temps en famille, d’autres se sont tournés vers leur Playstation 4 et les plus brillants auront dédié la quarantaine à se garder en forme et prêt pour un retour au jeu. Si l’on se fie à la plus récente photo de Marc Gasol, on peut assumer qu’il a décidé de passer du temps à perdre du poids.

Le centre des Raptors est normalement bien enrobé. Selon la NBA, l’Espagnol pèse 255 livres – et c’est environ ce qu’il semble peser, lorsqu’on le regarde sur le parquet. Il ne s’agit pas d’une insulte, mais bien d’un fait : il n’est pas le plus athlétique.

Lorsqu’il calait une bouteille de champagne lors de la parade des champions de l’année dernière, il s’est un peu laissé aller.

Mais jetez un oeil à ce cliché, pris au cours de la semaine. Pas la même histoire. Son visage a changé.

Il pourrait s’agir de l’angle… Mais Gasol semble sincèrement avoir perdu du poids afin d’adopter une silhouette plus athlétique.

Qu’il y ait eu un changement ou non, il s’agit du sujet le plus populaire de la fin de semaine, chez les amateurs des Raptors. Sous des publications sur Twitter, on peut lire «Un Marc Gasol mince va forcer Joel Embiid à prendre sa retraite pendant un match» ou encore «Skinny Lowry et Skinny Gasol vont gagner un deuxième championnat». Car oui, une photo de Kyle Lowry a aussi fait surface, bien qu’elle soit moins évidente à analyser…

Si les Raptors ont pris leur condition physique au sérieux pendant le confinement, ça augure bien pour les séries éliminatoires. Il faudra battre deux équipes assez fortes entre les Bucks, les Celtics, les 76ers et le Heat… Mais si Marc Gasol est svelte et que Kyle Lowry ressemble à une tortue ninja musclée, comme j’ai pu lire sur la merveille qu’est Twitter, on peut avoir espoir que les Raptors se sont donnés la mission de revenir au sommet de leur forme pour gagner un deuxième championnat consécutif.