Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chet Holmgren : centre de 7 pieds et espoir numéro 1 pour 2021

Imaginez un centre qui mesure déjà 7 pieds à seulement 18 ans, qui bloque des tirs à un rythme vertigineux, qui dribble et qui tire comme un garde. C’est fait? Parfait. Maintenant, on lui donne un nom. Lequel, me direz-vous? Ce à quoi je répond Chet Holmgren.

En réalité, vous n’avez pas du tout besoin de vous imaginer un tel joueur, puisqu’il existe déjà. Et il est l’espoir numéro 1 de la classe 2021.

À peine connu il y a tout au plus un an, le jeune Américain fréquente Minnehaha Academy à Minneapolis, école où il a déjà remporté trois championnats d’état.

Lorsqu’il est arrivé dans le programme, en huitième année, il mesurait 6 pieds 2 pouces. Au début de sa neuvième année scolaire, il faisait 6 pieds 9. Cette poussée soudaine l’a aidé à faire la transition d’un garde à un joueur de poste bas, d’où les habiletés dignes d’un point guard qu’il possède même à sa grandeur.

« Il y a neuf mois, personne ne savait qui j’étais. Les gens pensaient que j’étais juste le tall and skinny white kid qui ne pouvait pas vraiment jouer et qui n’était sur le terrain que parce qu’il était grand. Mais maintenant, les gens savent qui je suis et savent ce que je peux faire. »

– Chet Holmgren

Chet demeure humble malgré tout et préfère se concentrer sur son jeu plutôt que de porter attention aux nombreuses critiques élogieuses à son égard, qui elles arrivent à profusion.

Bleacher Report a d’ailleurs réalisé un excellent reportage sur lui, reportage dont le visionnement est fortement recommandé.

Maintenant considéré comme le meilleur joueur qui graduera du high school en 2021 selon ESPN, Holmgren attire littéralement tous les meilleurs programmes de la NCAA. Duke, UNC, Kansas, Kentucky, Gonzaga, Georgetown, Minnesota, Iowa, Iowa State, Michigan, Michigan State, Purdue, Marquette, Maryland, Texas, Texas A&M et Louisville ont tous déjà soumis leurs offres.

Son but, c’est d’abord d’atteindre les pros, puis de gagner à tous les niveaux qu’il fréquentera.

– La classe de 2023 classée pour la première fois :

– Sebastien Telfair était incroyable au secondaire :

– Il y a huit ans, LeBron gagnait son premier championnat :