Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Spencer Dinwiddie achète une maison à San Antonio

Avec sa plus récente acquisition, Spencer Dinwiddie commence à alimenter le moulin à rumeurs sur Twitter. Le combo guard des Nets vient de faire l’achat d’une maison dans le quartier de luxe de Shavano Higlands, à San Antonio.

Alors que Dinwiddie est toujours sous contrat avec Brooklyn, il semblerait que sa prochaine destination pourrait déjà avoir été choisie. C’est une raison qui pourrait sembler plus ou moins envisageable, considérant qu’il ne deviendra pas joueur autonome avant 2021, ou 2022 s’il accepte son option de joueur pour une saison supplémentaire.

Ce qui pourrait expliquer le tout plutôt adéquatement, c’est le fait que sa copine, Arielle Roberson ait grandi dans cette ville. Cela pourrait ainsi très bien être un moyen de se rapprocher de ses racines pour elle.

On peut également jouer le jeu et considérer que tout ça pouvait être synonyme d’un intérêt marqué envers les Spurs, mais ça tient plus ou moins la route. Les Spurs ont déjà un noyau de jeunes gardes dans lequel ils investissent depuis quelques années.

Dejounte Murray (23), Derrick White (25) et Bryn Forbes (26) sont tous relativement jeunes et ont tous les droits été acquis par San Antonio assez récemment. Reste qu’ajouter un Spencer Dinwiddie dans le mélange ne peut pas faire de mal et aiderait assurément à améliorer le niveau et la profondeur de l’équipe.

Murray et White pourraient se partager les minutes comme meneurs, comme il le font déjà, tandis que Dinwiddie deviendrait le shooting guard partant. Tout ce que ce que ça aurait comme impact, c’est de recaler Forbes au banc, ce qui peut être fait sans problème.

Dinwiddie connaît actuellement sa meilleure saison en carrière, lui qui a profité des nombreuses absences de Kyrie Irving pour obtenir plus de possessions cette année. En 64 matchs, il affiche des moyennes de 20.6 PTS, 3.5 REB et 6.8 AST.

Rappelons qu’il avait tenté de permettre aux partisans de choisir sa prochaine équipe avec un GoFundMe le mois dernier, mais que le processus s’est avéré être un échec total après trois jours.