Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rudy Gobert pourrait être sur le marché des transactions cet automne

Selon ce qui circule, la relation entachée entre Rudy Gobert et Donovan Mitchell serait dorénavant réglée. Au départ, Spida était furieux contre son coéquipier, qui n’avait pas fait attention avant qu’il ne soit testé positif à la COVID-19. À quel point pourront-ils passer à autre chose? On ne le sait toujours pas, et on devrait avoir des réponses à Orlando. Néanmoins, Rudy Gobert pourrait en être à ses derniers matchs avec le Jazz.

Selon Tim Bontemps d’ESPN, plusieurs dirigeants de la NBA sont d’avis que le centre pourrait être disponible par voie de transaction cet été.

Le centre français verra son contrat expirer en 2021, et il sera éligible à une extension de contrat lors du nouveau 1er juillet, après que le championnat de la NBA ait été décerné.

S’il décidait de ne pas signer une prolongation de contrat, le Jazz pourrait décider de magasiner une offre de transaction afin de maximiser sa valeur pendant que c’est encore le temps.

Il est clair que plusieurs équipes s’intéresseraient aux services de la bête défensive qui est constamment dans les discussions pour le titre de joueur défensif de l’année.

Par contre, il faut se demander si Rudy voudrait vraiment quitter Salt Lake City.

Le Français a jusqu’à présent été loyal envers l’organisation qui l’a repêché. Depuis maintenant cinq saisons, le centre défensif est un partant avec le Jazz et fait sa marque dans la NBA.

Cependant, il est important de noter qu’il n’a jamais touché à l’autonomie complète. Lorsqu’il a signé son dernier contrat, Gobert avait 24 ans, n’avait pas encore atteint la barre des 10 points par match et jouait grâce à son contrat de recrue. En tant qu’agent libre avec restriction, il a signé une prolongation de contrat de 4 ans qui viendra à échéance l’été prochain.

Depuis son éclosion, le Jazz a terminé trois saisons consécutives au cinquième rang de l’Ouest. Avant la suspension des activités, il se retrouvait d’ailleurs au quatrième rang.

Néanmoins, l’équipe n’a gagné que deux séries lors des trois dernières années – et s’est effondrée contre les équipes aspirantes.

En 2017, ils ont éliminé les Clippers de CP3, Griffin et Jordan… avant de s’incliner en quatre petits matchs contre les Warriors.

En 2018, ils ont battu le Thunder de Westbrook et George… avant de s’incliner en cinq matchs contre les Rockets.

En 2019, ils se sont tout simplement inclinés contre les Rockets en cinq matchs, lors du premier tour.

Le Jazz peut-il vraiment gagner dans l’Ouest? Rudy aimerait-il mieux s’essayer avec une équipe plus puissante?

On aura plus de réponses cet automne.