Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Trois joueurs à surveiller dans la NCAA l’an prochain

Pour une deuxième année consécutive, l’un des meilleurs espoirs de la NBA ne sera pas en uniforme pour une université américaine, mais ça ne veut pas dire que le talent va manquer pour la saison 2020-2021 dans la NCAA.

Cade Cunningham – Oklahoma State

En premier, on ne peut pas passer à côté du meilleur espoir, Cade Cunningham. Le jeune de 18 ans peut jouer à la position de meneur de jeu et de small forward. Il est classé 2e meilleur espoir de la classe de 2020 par ESPN.

Cette année, il s’est aligné avec Montverde Academy, une école très bien réputée pour son programme de basketball. Des joueurs comme RJ Barrett, Ben Simmons et D’Angelo Russell sont passés par là.

Plusieurs le comparent à un Ben Simmons. Comme Simmons, Cunningham aura à améliorer son jump shot.

Il a permis à Montverde de finir avec une fiche parfaite de 25 gains et 0 revers.

Il a tellement un énorme talent que l’un des analystes de ESPN, Jonathan Givony, a dit qu’il aurait été un des premiers choix du repêchage de 2020. Il a d’ailleurs été nommé joueur de l’année aux États-Unis.

Brandon Boston Jr. – Kentucky

En deuxième, on retrouve Brandon Boston Jr. Le shooting guard évoluait à Sierra Canyon à côté de Bronny James, Zaire Wade et Ziaire Williams. Il est classé 7e par ESPN.

Boston Jr. est un des meilleurs marqueurs en vue du repêchage de 2021. Sur les neuf matchs où on a accès à ses statistiques, Brandon a marqué en moyenne 19.2 PTS par match.

C’est un joueur explosif et qui peut marquer de n’importe où sur le parquet.

Une comparaison qui revient souvent est celle de Jeremy Lamb, mais en meilleur.

Le joueur originaire d’Atlanta a permis aux Blazers de finir l’année avec une fiche de 30 victoires et 4 défaites et a été nommé sur la 2e équipe d’étoiles aux États-Unis.

Ziaire Williams – Stanford

En troisième, on y trouve un coéquipier de Brandon Boston Jr., Ziaire Williams. Il est classé 8e meilleur espoir de la classe de 2020 par ESPN. Le small forward n’aura peut-être pas autant les projecteurs sur lui que les deux premiers, car il joue pour une université moins écoutée, mais il vaut le détour.

À 6 pieds 8 pouces, il a une bonne grandeur pour jouer sur l’aile. Il a une facilitée pour se rendre au panier et il est excellent en défense grâce à ses longs bras et sa polyvalence.

Il est très rapide avec le ballon et il est entrain de développer un excellent jump shot. Sa plus grande force est à la défense. Il ne lâche jamais son joueur et il est un vrai cauchemar pour ses adversaires.

Tout comme les deux premiers espoirs, on n’a pas accès à beaucoup de statistiques, mais en 12 matchs il a maintenu des moyennes de 13.6 PTS, 6.5 REB et 1.4 STL.

Un joueur que les gens voient en Williams n’est nul autre que Paul George, donc il ne faut certainement pas le manquer l’an prochain lorsque Stanford va jouer.

Est-ce que Hakeem dit vrai ?