Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

LeBron et les Lakers perdent un soldat important

Avery Bradley, arrière des Lakers de Los Angeles et meneur d’un mouvement social au sein des joueurs de la NBA, a finalement décidé qu’il ne rejoindra pas ses coéquipiers, à Orlando, lors de la relance au mois de juillet.

On peut penser que Bradley en aurait décidé ainsi afin de protester contre les iniquités sociales dans les communautés noires aux États-Unis et d’être conséquent dans ses actions, suite à ses appels répétés auprès de ses pairs à reconsidérer la véritable valeur d’un retour au jeu; par contre, il s’avère que la raison est toute autre et qu’il s’absentera « pour des raisons familiales », selon lui.

Ahhh, le fameux « pour des raisons familiales » que l’on entend si souvent, dans le monde du sport, lorsqu’un athlète doit s’absenter soudainement (suspension? dépendance? gueule de bois?), ou qu’un dirigeant décide de remettre sa démission (problèmes de santé? tweet déplacé? relation extraconjugale?). Enfin, une excuse fourre-tout qui évite un tas plein de questions indiscrètes et qui protège le joueur ou le coach, en concomitance avec l’équipe.

Cependant, dans ce cas-ci, il semble que Bradley ait bel et bien une raison valable de s’absenter: son fils aurait affiché, ces dernières années, des difficultés à surmonter différentes maladies respiratoires. Cela ferait en sorte que le garçon de Bradley ne serait vraisemblablement pas admis dans la « bulle » d’Orlando et que Bradley préfère donc de rester auprès de lui.

Difficile de lui en vouloir, vous direz? Evan Fournier, joueur du Magic d’Orlando et membre de l’équipe nationale française, pense plutôt que les joueurs qui s’absenteront du jeu, malgré le fait qu’ils n’affichent aucun problèmes de santé, devraient avoir honte.

Davis Bertans (alias Le Latvian Laser), qui sera aussi absent, mais plutôt par mesure préventive dans son cas, en vue de son autonomie complète en été, s’est senti piqué au vif et n’a pas tardé à répliquer :

Duel en vue, lors de leur prochaine rencontre?

Bradley sera donc le troisième joueur (après Bertans et Trevor Ariza) à déclarer forfait volontairement en prévision de la reprise, dans quelques jours, et on peut s’attendre à ce qu’il y en ait d’autres qui se joignent à la liste, pour toutes sortes de raisons. Important de le rappeler : les joueurs auront le choix de revenir ou non, sans risquer d’être pénalisé formellement. Cependant, un joueur en santé, qui décide de passer son tour, ne recevra pas son plein salaire d’ici à la fin de la saison. Dans le cas de Bradley, il lèvera le nez sur plus de 650 000$ (USD).

Que feront les Lakers, afin de pallier à la perte de Bradley et renforcer le front défensif, comme complément à LeBron et Anthony Davis? Les rumeurs sont déjà reparties de plus belle, au sujet de JR Smith, qui demeure très proche de King James et s’est entraîné avec lui dernièrement, avec toute l’expérience et le talent qu’on lui connaît.