Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Que faire des 8 équipes qui n’iront pas à Orlando?

Sam Amick de The Athletic rapporte que les formations sans invitation pour la relance de la NBA à Orlando auraient l’intention de planifier un tournoi, ou des séries de matchs, possiblement télévisés, au sein d’une autre ville américaine.

Les Hornets de Charlotte, les Bulls de Chicago, les Knicks de New York, les Pistons de Detroit, les Hawks d’Atlanta, les Timberwolves du Minnesota, les Cavaliers de Cleveland et les Warriors de Golden State. Voilà toutes les équipes oubliées, qui ne participeront pas au retour au jeu que la NBA a planifié dans la fameuse bulle Disney World.

S’ils ne trouvent pas de moyen de mettre leurs talents en pratique, la majorité de ses joueurs n’auront pas la chance de se mesurer à du calibre NBA (mis-à-part leurs propres coéquipiers) pour plus de 6 mois!

The Athletic a même entendu lors d’appels conférences de l’Association des joueurs (NBPA), que plusieurs clubs seraient mécontents et percevraient cette énorme pause comme un désavantage énorme. Ces concessions ont donc proposé de tenir un événement similaire à celui d’Orlando, mais sur un campus différent, ailleurs aux États-Unis.

L’idée voudrait que les huit franchises puissent se dégourdir les jambes et continuer de s’améliorer face à leurs homologues. Un projet de la sorte pourrait même inclure des avantages pour la prochaine campagne, comme récompense pour les formations plus performantes. Les possibilités sont innombrables.

Pour l’instant, aucun pour-parler officiel n’a été entamé entre la ligue et la NBPA. Cette proposition n’est qu’à ce stade, justement, celui de proposition. Toutefois, la majorité des huit clubs « hors-concours » ont donné leur accord et entrent maintenant en mode négociations, afin de tenter un « retour au jeu 2.0 ».

Une chose est sûre, si les Warriors reviennent lors d’un tel circuit avec un effectif pleinement en santé, ce ne sera pas difficile de savoir qui sera l’équipe dominante.

– L’équipe All-GLeague est dévoilée :

– Quand Manu a fait vibrer le centre AT&T :