Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bradley Beal mérite plus de reconnaissance

Aujourd’hui, Bradley Beal fête son 27e anniversaire. Et plus que jamais, je pense qu’il est temps de faire réaliser à la communauté basketball qu’il est loin de recevoir le respect et la reconnaissance qu’il mérite.

J’ai pour habitude de traiter des nouvelles avec objectivité, de ne jamais inclure la forme du « je » dans la rédaction de mes textes, mais aujourd’hui, je laisse mes doigts glisser sur mon clavier à leur guise.

Et ils me disent d’écrire que Bradley Beal est probablement le joueur le plus sous-apprécié de la NBA en ce moment.

All-Star snub

Le concept du Match des étoiles est nébuleux, car il présente des lacunes entre sa raison d’être et sa manière de procéder. Il serait normal d’y élire les joueurs qui performent le mieux, non? Absolument. C’est qui a du sens.

Mais non. On préfère profiter de l’événement pour créer tout un concours de popularité. Et ça donne naissance à des atrocités, à des choses qui n’ont pas lieu d’être parce que c’est tout simplement dénué de sens en termes de connaissances basketball.

Quand je parle de ça, je fais référence à Alex Caruso (Lakers) et Tacko Fall (Celtics), deux joueurs ironiquement populaires qui ont tous les deux amassé des centaines de milliers de votes. Ça prouve que les partisans ne devraient pas l’avoir, ce droit de vote, car si on se fiait à eux, des joueurs comme Caruso et Tacko le méritent plus de Devin Booker ou Bradley Beal. C’est complètement ridicule.

Pendant qu’un joueur à moitié chauve de 5 points par match et un grand mince qui passe la moitié de son année dans la G League recevaient tout cette attention injustifiée, un autre qui marquait littéralement 30 points par match a été pratiquement ignoré par tout le monde.

Quand tu marques en moyenne 30.5 PTS par match – ce qui représente d’ailleurs la 59e meilleure saison de l’histoire à ce chapitre – et que tu y ajoutes 4.2 REB et 6.1 AST, non seulement tu es un joueur étoile, mais tu possède également de meilleures statistiques que plusieurs MVP dans l’histoire de l’association.

Mais non, ce n’est pas assez.

« Tu joues pour les Wizards, Bradley. Et comme la communauté semble avoir décidé depuis cette année précisément que le succès de l’équipe avait un rapport avec une apparition au Match des étoiles, tu n’y participe pas. C’est aussi simple et stupide que ça.

Ah, tu y es allé les deux dernières années avec de moins bonnes statistiques? Et tu jouais pour les Wizards? Ce sont de bons arguments, mais… non. Tu ne viens pas cette année. »

Et pourtant, tout le monde avait de bons mots pour lui lorsque les rumeurs l’envoyaient chez les Nets avec KD et Kyrie récemment. Comme quoi c’est vraiment un concours de popularité.