Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

“The Decision”: ce n’était pas l’idée de LeBron

Ce soir, ESPN diffusera un documentaire commémorant le 10ème anniversaire de la fameuse (ou infâme?) décision de LeBron James de quitter son patelin de Cleveland et signer avec le Heat de Miami : « I’m taking my talents to South Beach, » proclamait-il, devant des millions de téléspectateurs médusés.

Cette fameuse phrase a fait l’objet de milliers de memes à travers les années, immortalisant ce moment télévisuel assez unique en son genre. La décision de James et de son entourage de dramatiser cette signature avec le Heat a été critiquée à de maintes reprises, sur toutes les tribunes, peut-être même plus que la décision de fuir Cleveland, en Ohio, et de se joindre au Big Three de Dwayne Wade et Chris Bosh, en quête non pas d’un, de deux, ni de 3 championnats… :

Ils se sont finalement arrêtés à deux (et trois finales), mais quand même pas mal…

Ce que personne ne savait, jusqu’à aujourd’hui, c’est que l’idée de téléviser cette annonce n’était pas un coup de génie marketing de la part de James ou de ses agents et partenaires d’affaires Maverick Carter et Rich Paul. Il s’agissait plutôt de l’idée d’un fan…un fan comme vous et moi, assis dans son salon à manger du popcorn.

Ce fan se nomme Drew Wagner, un résident de 38 ans d’Ohio, et comme des milliers de lecteurs avant lui, il avait décidé d’écrire à l’ancien chroniqueur d’ESPN (et créateur des documentaires ESPN 30 for 30), Bill Simmons, dans le cadre de sa chronique populaire NBA Mailbag, afin de suggérer une idée loufoque, inspirée des annonces de joueurs finissant leur secondaire et télévisant le choix de leur future équipe collégiale :

Drew Wagner écrivait: Et si LeBron annonçait son équipe pour la saison 2010-11 en direct sur ABC, lors d’une émission nommée “LeBron’s Choice” Imaginez les côtes d’écoute!?

Bill Simmons avait répondu : Une décision intelligente serait d’en faire un évènement pay-per-view à 44.99$ et le nommer plutôt « LeBrachelor ».

Si vous voulez lire l’échange complet, il est ici :

http://www.espn.com/espn/page2/story?page=simmonsnflpicks/091125

Cette suggestion, publiée en novembre 2009, n’est finalement pas tombée dans l’oreille d’un sourd: en février 2010, lors du match des étoiles à Dallas, Simmons a rencontré LeBron James, Carter, Leon Rose (ancien agent de James), William Wesley (conseiller de James, embauché par les Knicks récemment), ainsi que ses patrons chez ABC/ESPN, afin de leur pitcher le concept. L’idée a cliqué immédiatement, et tout le monde embarquait. Par contre, Simmons et l’entourage de James prévoyait que James resterait à Cleveland et comptait utiliser cette plateforme télévisuelle afin de célébrer le retour de l’enfant prodige dans son état natal. Cependant, la saison des Cavs s’est terminée en queue de poisson contre les Celtics et le projet semblait être tombé à l’eau.

Un mois plus tard, durant les Finales de la NBA, le vétéran journaliste Jim Gray a repris l’idée et approché l’entourage de James, ainsi que le célèbre agent de joueurs, Ari Emmanuel (personnifié dans la célèbre série Entourage), afin de tâter le terrain. Très rapidement, les discussions ont repris avec ESPN et un mois plus tard, LeBron annonçait à Jim Gray, sur les ondes d’ESPN, son départ pour les plages de South Beach.

Malgré le fait que David Stern ait essayé de les dissuader et qu’il était convaincu qu’il s’agissait d’une terrible décision, le résultat final fût des côtes d’écoutes monstrueuses de 10 millions de téléspectateurs pour ESPN, (un record pour une émission diffusée en studio), 2 millions de dollars en commandites amassés pour le Boys & Girls Club of America, et un moment de télévision qui restera gravé à jamais dans les annales du sport et de la télévision.