Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Voici pourquoi les Raptors pourraient remporter un deuxième championnat

Ce texte est inspiré d’un recueil de plusieurs textes analysant la saison des Raptors, notamment de Sportsnet et ClutchPoints. 

Les prochaines semaines sont remplies d’incertitudes pour l’ensemble des effectifs de la NBA. Plusieurs joueurs de partout à travers la ligue ont annoncé qu’ils ne se dirigeraient pas vers la Floride pour des raisons propres à eux. Les 22 équipes n’arriveront pas avec un alignement complet, ce qui peut laisser place à des surprises. Les champions souhaitent surprendre la ligue en ramenant le Larry O’Brien à Toronto pour une deuxième fois. Et si je vous disais que je ne serais pas surpris que ce scénario se reproduise?

Premièrement, à moins d’un changement de cap drastique d’un des membres de l’équipe, l’entièreté des joueurs participeront aux séries, ce qui pourrait devenir un avantage plus le temps avance. La chimie de l’équipe est établie depuis plusieurs mois, et les jeunes joueurs ont eu la chance de se faire valoir lorsque les vétérans ont été blessés. Lowry, Powell, Siakam, Ibaka et Gasol ont tous, à un moment ou à un autre, manqué des matchs en raison d’une blessure cette saison.  Terence Davis, Chris Boucher et Rondae Hollis-Jefferson ont démontré qu’ils avaient ce qu’il faut pour remplacer adéquatement ces joueurs dans des moments critiques. Nick Nurse pourra faire confiance à sa rotation, contrairement à d’autres entraîneurs qui doivent s’adapter à de nouveaux joueurs en raison des circonstances particulières. Cette même rotation qui a permis à Toronto de compléter la plus grande remontée de leur histoire face aux Mavericks cette année.

Il ne faut pas oublier que Toronto est également déjà en Floride, ce qui élimine de beaucoup les risques qu’un joueur contracte la Covid-19 en se déplaçant pour rejoindre son équipe, ou en chemin vers Orlando si les joueurs respectent les mesures établies par la NBA. 

Avec 3 matchs d’avance sur Boston qui occupe le 3e rang dans l’Est, les Raptors devraient, à moins d’une catastrophe lors des 8 matchs avant les séries, conserver leur position. Néanmoins, Toronto possède l’un des horaires les plus difficiles de la NBA comme l’expliquait mon collègue Liam Houde dans un texte précédent. Maintenir cette deuxième place pourrait donner un avantage qui est encore inconnu pour l’instant, mais surtout permettre à Toronto d’entrer en séries avec le vent dans les voiles. 

Malgré l’absence d’une super vedette, cette équipe est l’une des plus dangereuses puisque chaque joueur connaît son rôle et ce qu’il doit apporter au collectif. Les Raptors ne possèdent pas la meilleure attaque du circuit, mais sont au 2e rang en défense, tout juste derrière les Bucks. Le fameux dicton le mentionne : « Defence wins championships ».

“ I think they’re going to be awesome. ” 

– Masai Ujiri

Si l’effectif peut demeurer en santé, je n’ai pas peur d’affirmer que je vois les Raptors faire un long bout de chemin cet été. Ça prend plus qu’un joueur pour remporter un championnat et la transition après la venue de Kawhi Leonard à Toronto pourrait être ce qui permettra à ce collectif de s’unir vers un but commun, et de jouer pour les grands honneurs dans quelques mois.

– Les Nuggets doivent faire marche arrière :