Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Christian Wood, futur «big» étoile?

Il y a très peu de positif à retenir de la saison 2019-2020 des Pistons de Detroit. L’équipe a été médiocre sur le terrain, s’est ramassée au 13e rang de la conférence de l’est et a échangé son joueur de franchise pour un sac de chips et deux liqueurs. Néanmoins, si l’on cherche un peu, il n’y pas que du négatif.

Christian Wood – un produit de l’université UNLV qui a été ignoré au repêchage de 2016 – a réussi à se faire un nom cette année. Après avoir revêtu quatre uniformes différents sans trop de succès, Wood semble avoir trouvé un endroit où rester.

C’est un gars qui a du potentiel, s’il met du travail pour s’améliorer. Et il le sait. Dans la nuit de vendredi à samedi, le power forward de 24 ans a indiqué à sa communauté Twitter qu’il était fort motivé pour la suite des choses.

« Je suis déterminé à être l’un des meilleurs bigs dans la ligue. »

– Christian Wood

Wood a connu la meilleure saison de carrière cette année, affichant des moyennes de 13.1 PTS et 6.3 REB sur un pourcentage de réussite de 56.7% sur 21.4 minutes de jeu en 62 matchs avec les Pistons.

Le départ d’Andre Drummond pour Cleveland au début février et l’absence de Blake Griffin lui ont laissé de la place comme option principale à l’intérieur, ce qui a permis à l’organisation de voir ce dont il était capable lorsqu’on lui donnait les clés de l’offensive.

Après le 6 février – en l’espace de 13 parties – le jeune athlète a accumulé sept double-doubles et marqué plus de 25 points à six reprises. Au cours de cette période, son rendement a augmenté à 22.8 PTS, 9.9 REB et 2.0 AST. Ajoutant également 0.8 STL et 1.0 BLK, il a tiré pour 56.2% – dont 40.0% derrière la ligne des trois points.

Une telle stretch ne garantit pas un futur statut de joueur étoile, mais ça indique tout de même que maintenue sur une durée plus longue, elle conférerait une meilleure valeur au joueur qui est à son origine.